speaker presenting prototype at tech conference in page

Vous avez la bonne idée. Vous avez recruté les meilleurs talents et vous réalisez d’énormes progrès dans le développement de votre produit. Quelle est la prochaine étape ? Réunir les capitaux dont vous avez besoin pour faire passer votre entreprise à la vitesse supérieure. Voilà un défi de taille. Les huit conseils suivants vous guideront dans vos démarches en vue d’assurer l’expansion de votre entreprise.

1. Faites-vous entendre.

Les investisseurs cherchent à investir ; c’est leur raison d’être. Pourtant, très souvent, ils ignorent tout des besoins en capitaux des jeunes entreprises. Par conséquent, n’hésitez pas à vous manifester. Les investisseurs sont à l’écoute.

2. Démarquez-vous.

La capacité de sortir du lot est l’une des meilleures qualités qu’une entreprise puisse avoir. Il n’est pas nécessaire d’être bon en tout. Concentrez-vous sur les principaux atouts susceptibles d’attirer l’attention des investisseurs.

3. Soyez concis.

Veillez à ce que la présentation de votre demande de financement soit concise. Les sociétés de capital-risque assistent à un grand nombre de présentations qui, souvent, se ressemblent. Créez quelques diapositives percutantes, éliminez le superflu et choisissez vos mots avec soin.

Contacter un conseiller expérimenté
Vous n'avez pas de conseiller RBC et vous souhaitez en trouver un ? Laissez nous vous connecter avec l'un d'eux.

4. Élargissez votre horizon.

Ne limitez pas votre recherche au Canada. Regardez au-delà des frontières pour trouver les meilleurs investisseurs ; ceux-ci peuvent se trouver dans n’importe quel pays. Heureusement, Internet franchit les frontières, comme la plupart des investisseurs.

5. Définissez vos attentes.

Cherchez des investisseurs qui pourront vous apporter plus que des capitaux. Par exemple, vous pouvez privilégier quelqu’un qui se spécialise dans le logiciel que vous utilisez ou qui connaît votre créneau.

6. Soyez prêt à répondre aux questions.

Les sociétés de capital-risque auxquelles vous vous adressez vous poseront beaucoup de questions ; certaines seront très précises, d’autres plus générales et d’autres encore porteront sur votre produit. Vous connaissez probablement votre entreprise sur le bout des doigts, mais vous devez être en mesure d’expliquer clairement le problème que vous résolvez.

7. Ayez une vue d’ensemble.

Élaborez un plan pour les trois, cinq ou dix prochaines années. Les sociétés de capital-risque préfèrent les entrepreneurs qui ont une vision à long terme pour leur entreprise.

8. Misez sur le réseautage.

Même si vous n’êtes pas encore tout à fait prêt à prendre de l’expansion, n’oubliez pas qu’un jour, vous aurez besoin d’investisseurs. Nouez des liens avec des sociétés de capital-risque, d’autres entrepreneurs, des hauts dirigeants, des chefs de file de votre secteur, des ingénieurs chevronnés, etc. Gardez toujours vos objectifs d’affaires à l’esprit.

À titre de premier vice-président, Bureau du chef de la direction, de RBC, M. Stackhouse est chargé de l’interprétation des tendances mondiales et de renseigner la haute direction et le Conseil d’administration sur l’incidence de ces tendances sur RBC, ses clients et la société en général. Avant son entrée au service de RBC, il a été rédacteur en chef du Globe and Mail de 2009 à 2014, éditorialiste en chef de son magazine Report on Business, éditorialiste en chef national et international du journal et, de 1992 à 1999, correspondant à New Delhi en Inde.