girl holding books on head

Étant donné les coûts sans cesse croissants des études postsecondaires, épargner pour assurer le futur de son enfant est devenu une priorité importante pour de nombreuses familles.

Le régime enregistré d’épargne-études (REEE) et le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) offrent tous deux plusieurs avantages fondamentaux. En effet, le premier offre des avantages fiscaux, le fractionnement de revenu et une contribution de contrepartie par le gouvernement fédéral alors que le deuxième offre une croissance libre d’impôt, des retraits en tout temps et le report des droits inutilisés. Toutefois, l’intérêt d’une élaboration de stratégie réside dans le potentiel de croissance que recèle chacun des régimes.

Une approche simplifiée au REEE

Étant donné les coûts sans cesse croissants des études postsecondaires, épargner pour assurer le futur de son enfant est devenu une priorité importante pour de nombreuses familles. Aussi, vu que la cotisation maximale à vie dans un REEE est de 50 000 $, mais que le coût estimé pour un programme d’études postsecondaires de quatre ans est présentement d’environ 80 000 $ (frais de scolarité, frais de subsistance, livres, etc.), la question se pose à savoir comment on peut maximiser la croissance de la manière la plus efficace et la plus rapide possible.

Malheureusement pour certaines personnes, leur REEE recèle un potentiel inexploité souvent fonction de leurs incertitudes quant à leur répartition de l’actif. Plusieurs options étant envisageables (actions, fonds communs de placement et obligations pour n’en nommer que quelques-unes) et étant donné le temps important requis pour essayer de trouver un juste équilibre entre risque et croissance, le processus d’investissement peut devenir complexe et déroutant, particulièrement à la lumière d’un horizon temporel plus court — contrairement aux REER dont la croissance peut se faire sur plusieurs décennies. Et c’est justement ici que des fonds à date cible peuvent intervenir à titre de stratégie idéale et pratique.

À leur plus simple, les fonds à date cible consistent en des répartitions de l’actif gérées selon une période spécifique. Ce qui rend cette option aussi attirante pour les REEE est le fait que les investisseurs n’ont qu’à choisir le fonds dont la date cible coïncide avec l’année au cours de laquelle leur enfant débutera ses études postsecondaires et la répartition de l’actif est conçue pour évoluer de façon à profiter au maximum de cet horizon temporel. À cet égard, les Fonds d’éducation Objectif RBC vous procurent une option idéale en fonction de leur structure, objectif et impact. Ces fonds sont personnalisés selon la période des études postsecondaires de votre enfant, ils sont rééquilibrés automatiquement et ils vous offrent la tranquillité d’esprit découlant d’une prise en charge complète, tout en éliminant le besoin d’une gestion année après année.

Un élément de sophistication de ces fonds réside en leur objectif de croissance progressive au cours des premières années, suivi, au fur et à mesure que leur date cible approche, d’une répartition de l’actif qui vise à préserver le capital grâce à une exposition moindre aux actions (voir la Figure 1). Bien que cette stratégie puisse être similaire à celle adoptée par certaines personnes qui administrent eux-mêmes leur REEE, la valeur ajoutée de fonds tels que les Fonds d’éducation Objectif RBC est que la complexité de leur planification et gestion est transférée de l’investisseur à des gestionnaires de portefeuille aguerris qui choisissent les fonds, exercent un suivi sur les portefeuilles et ajustent la répartition de l’actif pour vous.

Pour ceux et celles qui privilégient une approche conservatrice pour leurs placements, les CPG sont une autre option envisageable. La contrepartie de cette option est qu’il est plus difficile de faire fructifier un capital dans un contexte de faibles taux d’intérêt. En effet, vous voudrez vous assurer une croissance suffisante pour suivre le rythme de l’inflation et les coûts croissants des études postsecondaires, ce qui fait qu’il importe de cibler la croissance du capital et non seulement sa préservation.

Figure 1 - La composition de l’actif gagne au fil du temps
Source: RBC Target Education Funds Brochure (22056 (03/2015))

Optimiser son CELI

Bien qu’un récent sondage Ipsos, commandité par RBC, ait révélé la popularité croissante du programme de CELI (46 pour cent des Canadiens préféreraient un CELI au REEE s’ils ne pouvaient choisir qu’un de ces régimes),1 dans l’ensemble, les CELI demeurent plus ou moins bien compris par certaines personnes, surtout en ce qui concerne les actifs qui peuvent y être détenus. Bien que la désignation même du régime suggère qu’il s’agit d’un compte d’épargne, un CELI peut servir à des fins d’investissement et comprendre des CPG, des obligations, des actions et des fonds communs de placement. Par conséquent, un changement d’orientation quant à son utilisation comme instrument de placement à plus long terme donne accès à un éventail d’options qui peuvent avoir des incidences positives sur la croissance potentielle d’un CELI.

À cet effet, une stratégie importante à envisager est d’investir dans des fonds adéquatement diversifiés afin d’obtenir des rendements constants et fiables, et c’est justement à cet égard que des options comme les Portefeuilles sélect RBC peuvent être judicieuses, en ce qu’elles offrent une exposition mondiale étendue aux obligations et aux actions, une considération importante dans l’environnement actuel de grande volatilité des marchés. Comme partie intégrante de cette option, il existe cinq Portefeuilles sélect qui varient selon la tolérance au risque, chacun faisant l’objet d’un suivi et d’un rééquilibrage actif axé sur des ajustements tactiques afin de tirer profit d’opportunités à court terme, tout en priorisant une répartition stratégique à long terme.

Qu’il s’agisse de REEE ou de CELI, un conseiller est la ressource idéale pour discuter de certaines des subtilités associées à des stratégies d’investissement ainsi que de l’identification des meilleures options à privilégier selon sa tolérance au risque et ses objectifs à court et à long terme pour ses cotisations effectuées au compte.

Cotisations annuelles maximales au CELI

Bien que le gouvernement fédéral ait ramené la cotisation annuelle maximale pour 2016 à 5 500 $, ceux et celles qui n’avaient pas profité de la cotisation maximale de 10 000 $ pour 2015 peuvent encore en bénéficier. En effet, grâce aux règles de report des cotisations, les droits de cotisation inutilisés s’accumulent tous les ans.

Référence
  1. Communiqué de presse d’Ipsos. 27 janvier 2016. http://www.ipsos-na.com/news-polls/pressrelease.aspx?id=7126

Ce document a été préparé pour les sociétés membres de RBC Gestion de patrimoine, RBC Dominion valeurs mobilières Inc. (RBC DVM)*, RBC Phillips, Hager & North Services-conseils en placements inc. (RBC PH&N SCP), RBC Gestion mondiale d’actifs Inc. (RBC GMA), la Société Trust Royal du Canada et la Compagnie Trust Royal (collectivement, les « sociétés ») ainsi que leurs sociétés affiliées, RBC Placements en Direct Inc. (RBCPD)*, Services financiers RBC Gestion de patrimoine inc. (SF RBC GP) et Fonds d’investissement Royal Inc. (FIRI). *Membre–Fonds canadien de protection des épargnants. Chacune des sociétés, FIRI, SF RBC GP, RBCPD et la Banque Royale du Canada sont des entités juridiques distinctes et affiliées. Par « conseiller RBC », on entend les banquiers privés employés par la Banque Royale du Canada, les représentants inscrits de FIRI, les représentants-conseils employés par RBC PH&N SCP, les premiers conseillers en services fiduciaires et les chargés de comptes employés par la Compagnie Trust Royal ou la Société Trust Royal du Canada ou les conseillers en placement employés par RBC DVM. Au Québec, les services de planification financière sont fournis par FIRI ou par SF RBC GP, qui sont inscrits au Québec en tant que cabinets de services financiers. Ailleurs au Canada, les services de planification financière sont offerts par l’entremise de FIRI, de la Société Trust Royal du Canada, de la Compagnie Trust Royal ou de RBC DVM. Les services successoraux et fiduciaires sont fournis par la Société Trust Royal du Canada et la Compagnie Trust Royal. Si un produit ou un service particulier n’est pas offert par l’une des sociétés ou par FIRI, les clients peuvent demander qu’un autre partenaire RBC leur soit recommandé. Les produits d’assurance sont offerts par l’intermédiaire de SF RBC GP, filiale de RBC DVM. Lorsqu’ils offrent ou vendent des produits d’assurance vie dans toutes les provinces sauf le Québec, les conseillers en placement agissent à titre de représentants en assurance de SF RBC GP. Au Québec, les conseillers en placement agissent à titre de conseillers en sécurité financière de SF RBC GP. Les stratégies, les conseils et les données techniques contenus dans cette publication sont fournis à nos clients à titre indicatif. Ils sont fondés sur des données jugées exactes et complètes, mais nous ne pouvons en garantir l’exactitude ni l’intégralité. Le présent document ne donne pas de conseils fiscaux ou juridiques, et ne doit pas être interprété comme tel. Les lecteurs sont invités à consulter un conseiller juridique ou fiscal qualifié ou un autre conseiller professionnel lorsqu’ils prévoient mettre en oeuvre une stratégie. Ainsi, leur situation particulière sera prise en considération comme il se doit et les décisions prises seront fondées sur la plus récente information qui soit. Les taux d’intérêt, l’évolution du marché, le régime fiscal et divers autres facteurs touchant les placements sont susceptibles de changer. Ces renseignements ne constituent pas des conseils de placement ; ils ne doivent servir qu’à des fins de discussion avec votre conseiller RBC. Les sociétés, FIRI, SF RBC GP, RBCPD, la Banque Royale du Canada, leurs sociétés affiliées et toute autre personne n’acceptent aucune responsabilité pour toute perte directe ou indirecte découlant de toute utilisation de ce rapport ou des données qui y sont contenues.

® / MC Marque(s) déposée(s) de la Banque Royale du Canada. RBC Gestion de patrimoine est une marque déposée de la Banque Royale du Canada, utilisée sous licence. © 2016 Banque Royale du Canada. Tous droits réservés.