david chilton the wealthy barber in front of window

Cet article fait partie d’une série créée en collaboration avec RBC Trust Royal et David Chilton, auteur de deux livres à succès sur la gestion financière personnelle, Un barbier riche et Le retour du barbier riche, et ancien dragon à l’émission Dragons’ Den de la chaîne CBC.

Par David Chilton, le Barbier riche

J’ai 57 ans (mais, selon moi, je n’en parais que 56). Les parents des personnes de ma génération décèdent avec une fréquence désolante. Ma mère, qui était mon héroïne, est morte il y a deux ans, pendant l’été, et au moins une fois par mois, semble-t-il, j’assiste aux funérailles de la mère ou du père d’un ami ou d’une amie.

Il s’agit toujours d’un moment éprouvant pour la famille.

C’est éprouvant même si la personne décédée combattait une maladie grave qui nuisait à sa qualité de vie, et même si elle a eu la chance d’approcher les 90 ou les 100 ans.

Peu importe la situation, on perd une mère ou un père, une grand-mère ou un grand-père, et une source d’inspiration. On perd quelqu’un qui a eu une influence énorme sur son identité.

Nous avons tous du mal à gérer le deuil et le stress qui y est associé.

À cette difficulté s’ajoute le fait que nous faisons souvent de notre mieux pour aider les autres (comme nos enfants, c’est-à-dire les petits-enfants de notre parent décédé) à traverser cette période extrêmement émouvante.

C’est épuisant. Nombreux sont ceux qui disent, avec raison, que c’est comme essayer de fonctionner avec l’esprit embrouillé. Fait intéressant, lorsque ma mère est décédée, je me suis rendu compte que la personne que j’avais le plus envie d’appeler (il m’arrivait même de saisir le téléphone) pour atténuer la douleur était... ma mère, bien entendu.

Je le répète : il s’agit toujours d’un moment éprouvant pour la famille.

Pourtant, alors même qu’il traverse une période extrêmement difficile, on demande à un membre de la famille d’assumer la lourde tâche d’agir à titre de liquidateur.

Selon moi, le mot « fardeau » serait plus exact que le mot « tâche ». Bon nombre d’amis abonderaient dans mon sens.

Le liquidateur porte toujours une lourde responsabilité. De plus, il doit souvent consacrer un temps considérable à sa tâche, qui entraîne un stress énorme.

Énorme.

Et rappelons que, pendant ce temps, il doit vivre son deuil et soutenir sa famille dans le sien.

Pourquoi ne pas obtenir l’aide de professionnels ?

Aussi étrange que cela puisse paraître, bon nombre de liquidateurs insistent pour tout faire eux-mêmes, même s’ils se sentent dépassés. Compte tenu du stress qu’entraîne la situation, que j’ai déjà mentionné, du risque de responsabilité personnelle et du risque (peut-être important) de conflit familial, est-ce judicieux ?

Encore une fois, pourquoi ne pas obtenir de l’aide ?

Il est ici question de l’aide de professionnels chevronnés qui ont déjà tout vu, qui connaissent les tenants et aboutissants des démarches juridiques et de la déclaration des revenus, qui disposent de la distance nécessaire et qui s’occupent de dossiers semblables jour après jour.

Bref, il est question de l’aide d’experts.

Collaborer avec un professionnel d’expérience à certaines étapes du règlement successoral, ça relève du bon sens. Il pourra prendre en charge autant d’éléments que l’exige le dossier. Et, tout au long du processus, les décisions finales vous reviendront.

Il ne s’agit pas simplement d’exécuter les dispositions du testament le mieux possible, bien que ce soit extrêmement important (rappelons que le liquidateur est tenu d’accomplir les dernières volontés de la personne décédée, qui mérite qu’on s’en charge avec la plus grande diligence). Il s’agit également de s’assurer la tranquillité d’esprit et l’harmonie familiale que procure une aide professionnelle. Voilà ce qu’on a trop souvent tendance à oublier ou à négliger.

À n’en point douter, il vaut la peine d’investir dans des services professionnels.

*Liquidateur (Quebec), Exécuteur testamentaire (reste du Canada)

RBC Trust Royal et RBC Gestion de patrimoine sont des secteurs d’activité de Banque Royale du Canada. Veuillez cliquer sur le lien « Conditions d’utilisation » qui figure au bas de cette page pour obtenir plus d’information sur les entités qui sont des sociétés membres de RBC Gestion de patrimoine. Nous n’approuvons ni ne recommandons le contenu de cette publication, qui est fourni à titre d’information seulement et ne vise pas à donner des conseils. ®/ MC Marque(s) de commerce de Banque Royale du Canada, utilisée(s) sous licence. © Banque Royale du Canada 2019. Tous droits réservés.

Vous ne savez pas par où commencer ? Laissez-nous vous guider.
Communiquez avec l'un de nos professionnels pour en savoir plus sur les services qui pourraient vous convenir.
Par téléphone : 1-855-833-6511 ou laissez-nous communiquer avec vous.