Bon nombre d’entre nous perpétuent la tradition annuelle de prendre des résolutions. Améliorer sa santé figure habituellement en tête de liste : perdre du poids, faire de l’exercice, manger mieux. Toutefois, pourquoi ne pas prendre aussi la résolution d’améliorer votre santé financière comme jamais cette année en vous concentrant sur l’essentiel ? Vous trouverez ci-après une liste de choses à faire pour vos finances, dont vous devriez discuter avec votre conseiller.

Assurez-vous que votre testament et votre procuration ou mandat d’inaptitude sont à jour

Saviez-vous qu’une grande majorité de Canadiens n’ont pas de testament ? En outre, parmi les personnes qui ont un testament, ce dernier n’est souvent plus à jour et ne reflète pas leurs volontés actuelles ou leur situation familiale. Par ailleurs, si vous avez un testament, s’agit-il d’un testament « simple » ? Un testament simple est un testament qui stipule essentiellement que « si je meurs en premier, tous mes biens vont directement à mon conjoint. Si mon conjoint meurt en premier, tous ses biens me reviennent directement. Et à notre décès, tous nos biens doivent être répartis également entre nos enfants. » Dans certains cas, ce type de testament donnera lieu à un impôt plus élevé à payer par les survivants et risque de semer la discorde dans la famille. Assurez votre tranquillité d’esprit ainsi que celle de votre famille en prenant rendez-vous avec un conseiller juridique spécialisé dans la planification testamentaire et successorale.

Réduisez l’impôt que vous payez en mettant en place des structures de fractionnement du revenu familial

Le fractionnement du revenu familial constitue la base de la planification financière au Canada, mais beaucoup de Canadiens ne tirent pas parti des possibilités simples offertes à ce chapitre par l’Agence du revenu du Canada (ARC). Si vous avez un conjoint dont le revenu est peu élevé ou des enfants ou petits-enfants dans la même situation, vous pourriez contracter un emprunt à taux prescrit, cotiser à un compte d’épargne libre d’impôt (CELI), effectuer des dons, constituer des fiducies familiales ou songer au fractionnement du revenu (pour les propriétaires d’entreprise).

Assurez-vous que vous avez une assurance vie et prestations du vivant suffisante

Posez-vous la question suivante : « Ai-je la certitude que si je décédais ou devenais invalide, nous aurions, moi ou ma famille, assez d’actifs et un revenu suffisant pour maintenir notre niveau de vie ? » Il s’agit d’une question très importante. Si vous avez répondu « non » ou « je ne sais pas », informez-vous auprès de votre conseiller pour déterminer si vous n’êtes pas suffisamment assuré et, le cas échéant, calculer le capital manquant. Assurez votre tranquillité d’esprit ainsi que celle de votre famille en prenant immédiatement les mesures pour assurer l’avenir financier de votre famille si jamais un événement tragique fortuit survenait.

Contacter un conseiller expérimenté
Vous n'avez pas de conseiller RBC et vous souhaitez en trouver un ? Laissez nous vous connecter avec l'un d'eux.

Assurez-vous que votre répartition de l’actif est à jour et avantageuse sur le plan fiscal

Le moment est propice pour passer en revue la répartition de votre actif selon les catégories de titres (espèces, titres à revenu fixe et actions) ainsi que les devises et les régions géographiques (Canada, États-Unis et autres pays). La répartition actuelle de votre actif concorde-t-elle avec votre tolérance au risque et vos objectifs financiers et de retraite ? Les recherches ont montré que la répartition de l’actif est un facteur clé du rendement des placements et de sa stabilité. Informez-vous auprès de votre conseiller de la possibilité d’obtenir une analyse de la répartition de l’actif pour voir où vous en êtes aujourd’hui et s’il y a lieu d’apporter des changements.

Passez en revue la structure de vos comptes et leurs bénéficiaires

Premièrement, dressez une liste de tous vos comptes, y compris tous les comptes d’employeur comme un régime de retraite d’employeur, un REER collectif ou un régime d’épargne-actions. Ensuite, pour chacun des comptes figurant sur la liste que vous avez créée, posez-vous les deux questions suivantes : i) Quelles sont les structures de propriété juridique et effective du compte et ii) Qui est le bénéficiaire ? La pertinence de vos structures de compte et de vos désignations de bénéficiaire dépendra en grande partie de vos intentions en ce qui a trait à la distribution de votre succession, ainsi que de la structure de votre testament.

Donnez en retour : donnez de l’argent et de votre temps

Il faut le reconnaître, nous sommes chanceux de vivre au Canada. La plupart des lecteurs qui lisent cet article se situent probablement dans la tranche supérieure de 20 % au titre du revenu ou de la valeur nette parmi tous les Canadiens, et dans la tranche supérieure de 1 % dans le monde. Chercher à atteindre ses objectifs personnels en matière d’argent, de carrière, de famille et de santé, c’est, bien sûr, important. Vous pourriez également vouloir partager avec les moins fortunés en donnant de l’argent ou de votre temps grâce au bénévolat. Une bonne façon de porter vos dons à un autre niveau et d’initier votre famille à la philanthropie consiste à mettre sur pied une fondation de bienfaisance.

Faites établir une projection de retraite ou un plan financier exhaustif par votre conseiller

Une question que chacun se pose est : « Aurai-je un revenu suffisant et assez d’économies lorsque je prendrai ma retraite pour mener une vie confortable ? » La plupart d’entre vous ont un REER ou un régime de retraite géré par leur employeur. Mais êtes-vous sur la bonne voie pour atteindre vos objectifs en ce qui a trait à l’âge de la retraite et à vos revenus à ce moment-là ? Si vous êtes propriétaire d’entreprise, comment allez-vous utiliser la valeur nette de votre entreprise pour générer un revenu de retraite ? Cela sera-t-il suffisant ? Comme l’espérance de vie augmente, maintenir son niveau de vie tout au long de la retraite peut devenir tout un défi. Pour assurer votre tranquillité d’esprit, informez-vous auprès de votre conseiller au sujet de la préparation d’une projection sommaire de retraite. Ainsi, vous pourrez voir sur papier où vous en êtes et les changements à apporter, s’il y a lieu, pour atteindre vos objectifs de revenu de retraite.

Simplifiez votre vie financière

Même si les conseils et les stratégies dont il est question dans le présent article exigent davantage de temps de votre part, il est important de ne pas perdre de vue les avantages de mettre de l’ordre dans votre situation financière, car il s’agit là de la principale chose vous permettant de préserver et d’optimiser votre patrimoine. Néanmoins, pouvoir gérer la situation de la manière la plus simple possible est toujours bienvenu par la majorité des personnes.

Les gens qui réussissent travaillent souvent à l’aide de listes de choses à faire et se font un devoir de cocher chaque élément de la liste. Rendez-vous service : passez en revue cette liste avec votre conseiller et engagez-vous à cocher tous les éléments avant la fin de l’année.

Les produits d’assurance sont offerts par l’entremise de Services financiers RBC Gestion de patrimoine inc., filiale de RBC Dominion valeurs mobilières Inc. Lorsqu’ils offrent des produits d’assurance vie dans toutes les provinces sauf le Québec, les conseillers en placement agissent à titre de représentants en assurance de Services financiers RBC Gestion de patrimoine inc. Au Québec, ils agissent à titre de conseillers en sécurité financière de Services financiers RBC Gestion de patrimoine inc., qui est inscrit au Québec en tant que cabinet de services financiers.

**Le présent article a d’abord été publié dans le numéro de janvier 2016 du magazine Tonic Toronto.