framed family photos on mantle

L’omission de rédiger un testament ou de le tenir à jour est une erreur courante, qui peut heureusement être corrigée sans problème.

Durant le mois de la promotion du testament en novembre, 70 pour cent des répondants à un sondage de RBC ont admis qu’ils n’avaient pas de testament à jour.

« Ce n’est pas surprenant,» déclare Elaine Blades, première directrice, Groupe des pratiques professionnelles, Successions et fiducies RBC. « Les sondages montrent que plus de la moitié des adultes n’ont pas de testament valide. »

Les principales raisons indiquées étaient entre autres : « Je ne sais pas par où commencer », « Je n’ai pas le temps » et « Cela demande trop d’effort ».

« Les gens retardent souvent la préparation d’un testament parce que le processus leur semble compliqué », indique Mme Blades. « C’est d’ailleurs souvent la raison pour laquelle on fait affaire avec un planificateur successoral. Une grande partie du rôle de Successions et fiducies RBC consiste à simplifier les choses. »

Pourquoi devriez-vous vous doter d’un testament ?

« L’absence d’un testament valide vous empêche de déterminer qui héritera de votre patrimoine, ainsi que le moment où il sera transmis », affirme Leanne Kaufman, chef, Successions et fiducies RBC et présidente et chef de la direction de Trust Royal. « Mais plus important encore, les responsabilités que vous étiez censé prendre, et que, pour une raison ou une autre, vous n’avez pas prises, comme organiser vos affaires, seront transmises aux personnes que vous quittez. »

Bien des gens préfèrent prendre eux-mêmes leurs décisions, en particulier celles qui auront une incidence sur les membres de leur famille. Si vous mourez sans laisser de testament, vos biens seront distribués selon une formule uniforme établie par la loi en vigueur dans votre province, indique Bianca Krueger, conseillère, Testaments et successions à RBC Gestion de patrimoine – Successions et fiducies.

Voici des raisons clés de dresser un testament :

  • Vous assurer de faire connaître vos volontés et de les faire respecter. Vous pouvez désigner dans votre testament les bénéficiaires de votre succession et indiquer les modalités de distribution de vos biens.
  • Prendre soin de votre conjoint. Si vous êtes mariés, votre conjoint survivant peut, en l’absence d’un testament, hériter d’une partie ou de la totalité de votre succession, selon votre province de résidence. Cependant, votre conjoint de fait (auquel vous n’êtes pas marié) pourrait ne pas avoir le même droit.
  • Prendre soin de vos enfants. C’est dans votre testament que vous pouvez désigner les tuteurs de vos enfants mineurs, sous réserve de l’approbation d’un tribunal. Vous pouvez aussi y indiquer le moment où leur héritage leur sera distribué et la façon dont il le sera.
  • Avoir la possibilité d’établir des plans. La planification successorale, notamment votre testament, peut vous aider à trouver des moyens de réduire l’impôt et les frais d’homologation.
  • Économiser temps et argent. Un testament peut se traduire par des économies de temps et d’argent pour vos héritiers. Plutôt que d’attendre qu’un tribunal désigne une personne pour gérer votre succession, votre exécuteur s’en occupera sans tarder.

Rédaction de votre testament : Par où commencer ?

Votre premier testament est un outil essentiel de planification successorale. Vous devriez le revoir à chaque événement important dans votre vie (mariage, séparation ou divorce, naissance d’un enfant, montant important gagné à la loterie ou démarrage d’une entreprise), souligne Mme Blades. Vous feriez mieux de revoir votre testament à quelques années d’intervalle pour vous assurer qu’il représente toujours vos volontés.

Contacter un conseiller expérimenté
Vous n'avez pas de conseiller RBC et vous souhaitez en trouver un ? Laissez nous vous connecter avec l'un d'eux.

Six points à considérer :

  • Faites le bilan de votre actif et de votre passif : il est essentiel d’inventorier vos actifs, y compris les polices d’assurance, les comptes de placement, les régimes de retraite et les biens immobiliers, et d’indiquer leur emplacement et les numéros de compte.
  • Établissez les modalités de distribution de votre actif : vous pourriez, selon votre situation, vouloir qu’on répartisse en parts égales votre argent entre vos enfants, qu’on le transfère en totalité à votre conjoint ou qu’on en laisse une partie à d’autres membres de votre famille. Vous pourriez aussi vouloir soutenir une cause. Si vous avez une famille reconstituée, la rédaction de votre testament est encore plus essentielle pour vous assurer que votre actif sera distribué conformément à vos volontés.
  • Déterminez la meilleure façon de transférer votre actif : un planificateur successoral d’expérience peut vous aider à choisir la meilleure méthode de transfert de votre patrimoine pour que vos héritiers puissent en tirer le plus d’avantages possible et soient protégés. Si vous avez des enfants mineurs, vous pouvez désigner dans votre testament un fiduciaire pour gérer leur actif jusqu’à ce qu’ils deviennent majeurs.
  • Choisissez un tuteur pour les enfants mineurs : trouvez une personne qui pourrait prendre soin de vos enfants d’une manière conforme à vos valeurs. Si vous ne désignez personne, le gouvernement nommera quelqu’un pour prendre soin d’eux, et ce ne sera pas forcément la personne que vous auriez choisie.
  • Selon votre situation, choisissez le bon exécuteur (liquidateur ou fiduciaire de la succession testamentaire). L’un des plus beaux cadeaux que vous pourriez faire à votre famille est de désigner une personne pour administrer votre succession. Votre exécuteur devrait avoir le temps, les compétences et la volonté nécessaires pour assumer ce rôle important.
  • Consignez votre plan. Une fois que vous avez bien réfléchi, adressez-vous à un professionnel de la planification successorale et à votre avocat pour vous assurer que vos volontés seront adéquatement consignées et que vous respectez toutes les exigences légales.

« La préparation de votre premier testament est une étape importante », souligne Mme Blades. « Cela demande du temps et une bonne réflexion, mais à long terme, vous économiserez de l’argent et vous éviterez des ennuis. »

« En fait, votre testament pourrait être votre legs le plus précieux », ajoute Mme Blades.

Au Québec, « liquidateur » ; en Ontario, « fiduciaire de la succession testamentaire ».

L’homologation n’est pas requise dans le cas des testaments notariés du Québec et pourrait, dans des circonstances particulières, ne pas être exigée dans d’autres territoires.

Successions et fiducies RBC et RBC Gestion de patrimoine sont des secteurs d’activité de Banque Royale du Canada. Veuillez cliquer sur le lien « Conditions d’utilisation » qui figure au bas de cette page pour obtenir plus d’information sur les entités qui sont des sociétés membres de RBC Gestion de patrimoine. Nous n’approuvons ni ne recommandons le contenu de cette publication, qui est fourni à titre d’information seulement et ne vise pas à donner des conseils. ®/ MC Marque(s) de commerce de Banque Royale du Canada, utilisée(s) sous licence. © Banque Royale du Canada, 2016. Tous droits réservés.