happy senior couple holding hands

Alors qu’on mène des vies occupées et que nos horaires sont surchargés, il est courant pour plusieurs d’éprouver le sentiment de toujours manquer de temps. Aussi, comme nous faisons face à de nombreuses responsabilités plus pressantes, maximiser son épargne et planifier activement en fonction de son futur financier sont des activités qu’on laisse souvent tomber.

Bien qu’une majorité de Canadiens se disent résolus à commencer à épargner tôt pour se constituer une épargne-retraite — et les données du recensement de 2016 indiquent qu’environ 65 pour cent des gens épargnent pour leur retraite à un degré quelconque1 — plusieurs n’ont pas d’idée précise des types de placements qu’ils devraient considérer. Des études démontrent également que près d’un tiers des Canadiens âgés de plus de 50 ans sont d’avis qu’ils ne sont pas préparés adéquatement au plan financier pour la retraite,2 et un récent sondage de RBC a révélé que parmi les Canadiens retraités ou à l’aube de la retraite, 62 pour cent craignaient d’épuiser leur épargne-retraite de leur vivant et presque la moitié, de ne pas pouvoir s’offrir le mode de vie désiré à la retraite.3

Deux messages importants se dégagent de ces statistiques :

  • commencer tôt et persévérer pour se constituer une épargne-retraite peut s’avérer très avantageux pour s’assurer d’avoir accès aux ressources financières appropriées le moment venu, ce qui est d’autant plus essentiel lorsqu’on considère des facteurs tels que les coûts croissants des soins de santé et les espérances de vie en hausse au Canada ;
  • trouver la bonne approche pour ses placements est crucial, non seulement afin de maximiser son épargne, mais également afin de s’offrir la tranquillité d’esprit pour investir dans le futur.

Choisir la bonne approche pour ses placements

Lorsqu’il s’agit d’investir et du processus d’investissement dans son ensemble, le tout doit toujours débuter avec la détermination de son profil d’investisseur. Une fois que vous aurez déterminé quel genre d’investisseur vous êtes, il sera tout aussi important pour vous de réfléchir au temps dont vous disposez ou êtes prêt à consacrer à ce domaine de la gestion de patrimoine. Selon votre situation personnelle, un défi auquel vous pourriez faire face est le temps qu’il vous sera nécessaire pour continuellement tenter d’en arriver à un juste équilibre entre le risque et la croissance de vos placements de la manière la plus rentable et la plus efficace possible au plan temporel.

Au moment de considérer une approche de placement dans le cadre de votre planification globale d’épargne-retraite, envisagez des fonds à horizon comme solution pratique et avantageuse, étant donné que ceux-ci sont conçus pour être éminemment pratiques.

Que sont les fonds à horizon ?

Les fonds à horizon sont des fonds gérés en fonction d’un horizon temporel spécifique. Ce qui en fait une option aussi intéressante est que vous n’avez qu’à choisir le fonds dont la date d’échéance s’aligne le mieux sur votre année approximative ou prévue de retraite, et la composition de l’actif du fonds sera modifiée au fil du temps afin de vous aider à atteindre vos objectifs de retraite.

« En général, les solutions à date d’échéance ont un effet positif sur la relation qu’entretiennent les gens avec leur épargne-retraite », de mentionner Robin Quelhas, VP, Stratégies de retraite & Solutions de portefeuille, RBC Gestion mondiale d’actifs. « Parce que la date de retraite d’un investisseur est un point focal du processus décisionnel, les gens sont typiquement plus à l’aise avec la nature à long terme de ces investissements qui peut les aider à composer avec l’incertitude que peut entraîner la volatilité du marché. »

La structure et la conception de ce type de solution de retraite signifient aussi que les fonds sont rééquilibrés de façon continue, avec l’accent sur la réduction du risque à l’approche de la date d’échéance. Ceci étant, vous aurez moins besoin d’exercer un suivi constant sur votre portefeuille et de prendre vous-même des décisions quant à l’opportunité de réagir au marché ou de réduire le risque de votre portefeuille. Tel que l’explique Robin Quelhas, « Lorsque vous vous engagez envers un horizon temporel défini, vous gagnez la tranquillité d’esprit de savoir que votre portefeuille progresse toujours vers l’atteinte de vos objectifs à la retraite ».

Les trois principales caractéristiques de ce type de solution d’épargne-retraite sont qu’ils vous permettent de
  • diversifier vos placements ;
  • simplifier vos choix ;
  • mieux gérer le risque de volatilité.

Personnaliser en fonction de votre horizon temporel

À titre de solution spécifique axée sur une date d’échéance, les Portefeuilles de retraite RBC ont été conçus en fonction de la prémisse que le potentiel de croissance de capital est important tout au long de l’horizon de la retraite. Il existe présentement un choix de sept portefeuilles de retraite différents, en fonction d’horizons temporels différents, lesquels visent à satisfaire les besoins des gens à toutes les étapes de vie, tant et aussi longtemps qu’ils auront à faire des investissements. (Est également proposée la Solution de revenu de retraite RBC pour ceux qui sont déjà à la retraite ou qui s’en approchent.)

Pour chaque portefeuille, tout au long de sa progression vers sa date d’échéance, le fonds modifiera graduellement sa composition de l’actif, en commençant avec une étape initiale d’augmentation lente de son exposition aux actions, suivie d’une plus grande pondération en actions pendant la majorité des années actives de l’épargnant jusqu’à environ 10 ans avant la retraite. Puis, il y aura une transition graduelle d’une surpondération en actions à une surpondération en titres à revenu fixe afin de préserver le capital à l’approche de la retraite et tout au long de celle-ci.

rbc retirement portfolios timeline

1

Lorsqu’un investisseur commence à épargner en vue de la retraite, la plus faible pondération en actions crée un équilibre entre le besoin de croissance et le potentiel d’évolution à la baisse du marché au cours des premières années.

2

En conservant pendant une longue période la pondération en actions maximale de la fourchette, l'investisseur peut maintenir le potentiel de croissance du portefeuille durant les années où ses revenus et ses cotisations sont les plus élevés.

3

Les investisseurs mettront davantage l'accent sur la réduction des risques. Ils compteront ainsi sur des sources de liquidités plus souples avant et pendant la retraite.

4

Dix ans après le début de la retraite, la composition de l'actif se stabilise dans la Solution de revenu de retraite RBC, celle-ci étant alors davantage centrée sur les actions productrices de revenu et les titres à revenu fixe pour produire des liquidités fiscalement avantageuses.

5

Tout au long de l'horizon de retraite, notre équipe de placement surveille constamment les marchés boursiers à l'aide de divers modèles d'évaluation exclusifs, et elle accroît ou diminue la pondération en actions en conséquence.

* À titre indicatif seulement. La répartition cible de l'actif du fonds peut varier selon les objectifs fixés dans le prospectus.

« Cette solution de retraite mise sur notre expérience de 30 ans et plus en composition de l’actif et la recherche sur le comportement des investisseurs qui devraient avantager les investisseurs, particulièrement au cours de leurs premières années », d’ajouter Robin Quelhas. « Une différence significative entre les Portefeuilles de retraite RBC et d’autres programmes de fonds axés sur une date d’échéance, est qu’au début de l’épargne-retraite, la pondération en actions est relativement faible. En effet, ces premières années d’épargne-retraite sont typiquement celles où les investisseurs sont à leur plus vulnérable en matière de confiance. Cette approche peut les aider à se familiariser avec les marchés et gagner en confiance face à la volatilité des marchés, et ce, particulièrement si leur entrée sur le marché coïncidait avec une période de volatilité. »

Une autre caractéristique importante de ce type de solution tient à ce que celle-ci ne vous sert pas que jusqu’à la date de votre retraite, mais bien tout au long de celle-ci. Tel que l’explique Robin Quelhas, « Les 10 premières années de la retraite sont typiquement les plus incertaines, étant donné que les retraités vivent la transition, et qu’ils ont souvent à apporter des ajustements à leurs plans initiaux ou aux entrées de fonds qui leur sont nécessaires. En tirant parti de ces 10 premières années pour réduire progressivement leur risque, les investisseurs pourront profiter du potentiel légèrement plus élevé de leurs fonds lors de leur transition d’un statut d’épargnants à celui d’investisseurs ayant à générer des liquidités à partir de leurs placements. »

Éliminer une part de l’incertitude dans les placements

Dans le cadre d’un fonds axé sur une date d’échéance tel qu’un des fonds de Portefeuilles de retraite RBC, les individus choisissent une date puis une équipe de gestionnaires de portefeuilles chevronnés s’emploie continuellement à optimiser le portefeuille.

« Au-delà de la réduction graduelle d’une exposition aux actions après la période initiale de cinq ans, la composition du portefeuille changera sous la surface. En effet, la pondération en actions pourra être stable pendant un certain nombre d’années, bien qu’il y aura une migration graduelle d’actions de croissance à des solutions davantage axées sur le revenu et à plus faible volatilité. Il en va de même pour la composante de titres à revenu fixe, la répartition des placements étant modifiée afin de délaisser quelque peu les fonds sous-jacents mondiaux et à rendement élevé en faveur d’une part plus importante de solutions locales et à court terme, » de préciser Robin Quelhas.

Réfléchissez à votre horizon temporel

Que votre horizon temporel jusqu’à la retraite soit plus ou moins court ou long, identifier une année cible ou se faire une idée générale du moment où vous envisagez de prendre votre retraite est une première étape importante. Une fois que cet aspect aura été éclairci, la prochaine étape consistera à déterminer le type d’approche ou de solution de placements en fonction de cet horizon. « Les gens se font souvent une idée du moment de leur retraite, mais n’associent pas toujours, sous un angle plus pratique, une telle décision à leurs placements; s’engager envers un horizon temporel peut dès lors s’avérer une pièce importante de leur casse-tête de la retraite, » d’opiner Robin Quelhas.

Au cours des années, alors que votre parcours individuel vers la retraite pourra changer ou encore, votre situation ou vos objectifs au gré de changements dans vos priorités financières, il pourra parfois s’avérer difficile de gérer sa progression vers ses objectifs de retraite. Des solutions, comme les fonds à horizon, peuvent vous aider à vous assurer que vous êtes investis de façon optimale en vue d’une croissance de votre épargne et pour vos dépenses à la retraite, tout en vous permettant de gagner du temps dans votre planification d’ensemble.

Pour plus d’information, visionnez la vidéo Le parcours vers la retraite ou renseignez-vous sur d’autres solutions de portefeuilles offertes par RBC Gestion mondiale d’actifs.

L’information fournie n’a pas pour but de vous donner des conseils financiers, liés aux placements ou fiscaux et ne devrait pas être considérée comme telle. Veuillez consulter votre conseiller qualifié et lire le prospectus ou le document Aperçu du fonds avant d’investir. Les placements en fonds communs peuvent entraîner des commissions, des frais de suivi et des frais et dépenses de gestion. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leurs rendements antérieurs ne sont pas nécessairement répétés. Les fonds RBC sont offerts par RBC Gestion mondiale d’actifs Inc. et distribués par des courtiers autorisés.

Références:
  1. STATISTIQUE CANADA. Recensement en bref. Les taux de cotisation des ménages à certains comptes d’épargne enregistrés, [En ligne].
    https://www12.statcan.gc.ca/census-recensement/2016/as-sa/98-200-x/2016013/98-200-x2016013-fra.cfm (Consulté le 21 mars 2019).
  2. INNOVATIVE RESEARCH GROUP/ONTARIO SECURITIES COMMISSION. Retirement Readiness: Canadians 50+ September 2016. [En ligne].
    https://www.osc.gov.on.ca/documents/en/Investors/inv_research_20160909_report-retirement-readiness.pdf [Anglais] (Consulté le 21 mars 2019).
  3. RBC ASSURANCES. Près de la moitié des Canadiens craignent de ne pas avoir assez d’argent pour mener un style de vie confortable à la retraite – Communiqué de presse du 23 janvier 2018, [En ligne].
    http://www.rbc.com/nouvelles/news/2018/20180123-ins-annuities.html (Consulté le 21 mars 2019).