RBC
Mobile RBC

RBC Gestion de patriomoine

GRATUIT – Dans Google Play OBTENIR – Dans l'App Store

Installer

Partager

Prenez un moment pour réfléchir aux termes « apprentissage » et « éducation » dans leur sens le plus traditionnel. Qu’est-ce qui vous vient spontanément à l’esprit ? Pour plusieurs, ce pourrait être des souvenirs de leurs propres années scolaires, ou celles de leurs enfants ou petits-enfants. Maintenant, songez plus spécifiquement à l’éducation financière. Est-ce quelque chose que vous associez aussi généralement avec des groupes d’âges plus jeunes ? Bien que plusieurs d’entre nous avons tendance à isoler l’éducation à quelque chose qui est principalement limité aux années d’enseignement scolaire plus formel, en matière d’éducation financière, la réalité est qu’il s’agit et doit s’agir d’un processus continu, et qu’il n’est jamais trop tôt ou trop tard pour s’y mettre.

Un portrait des apprentissages financiers

Selon les conclusions d’un récent sondage de Phoenix Marketing International, chez les répondants canadiens (de différents groupes d’âges), les trois sujets de gestion financière identifiés comme étant importants pour les générations plus jeunes sont la planification financière, l’épargne et les budgets, et les placements. De plus, presque la moitié des répondants étaient d’avis qu’éduquer leur famille aux questions financières était « très important ».1

Curieusement, toutefois, dans ce même sondage, lorsqu’il était question d’éducation financière personnelle, seulement 16 pour cent des répondants l’ont identifiée comme une priorité pour eux-mêmes.2 En d’autres mots, alors que plusieurs particuliers et familles accordent beaucoup d’importance au développement de compétences financières chez les jeunes et les générations plus jeunes, plusieurs sous-estimeraient les avantages et l’importance de leurs propres connaissances financières et de leur valeur à toutes les étapes de vie.

Être conscient des lacunes en matière de connaissances au sein de sa famille

Lorsqu’il est question de la prise de décisions financières au sein des familles, il y a souvent un conjoint ou un partenaire qui tend à prendre les devants ou un rôle plus actif à cet égard. En fait, des données récentes démontrent qu’environ 60 pour cent des répondants canadiens à un sondage ont mentionné que leur conjoint ou partenaire ne participait pas régulièrement aux décisions de planification financière. De plus, environ 40 pour cent ont indiqué que s’ils étaient incapables de continuer à assumer leurs responsabilités actuelles, qu’ils n’étaient pas confiants ou certains que leur conjoint ou partenaire serait en mesure de prendre leur relève sur le plan des décisions financières.3

S’il en était ainsi dans votre ménage, étant entendu qu’un tel arrangement pourrait bien fonctionner pour diverses raisons — commodité, manque de temps ou partage des rôles au sein du ménage — il serait aussi important de considérer la tranquillité d’esprit qu’apporterait le fait de s’assurer que votre conjoint et vous-même possédez tous deux de solides compétences financières afin d’être préparés à tous les aléas de la vie.

Bien qu’il soit difficile de songer à une telle éventualité, considérez un scénario en vertu duquel, dans un couple marié ayant convenu de garder leurs responsabilités séparées tout au long de leur relation et où un conjoint s’occupait exclusivement de leurs affaires financières, la relation prendrait fin ou ce conjoint serait victime d’un imprévu. Il pourrait en résulter une situation accablante et très stressante pour l’autre conjoint qui serait alors tenu d’essayer de se charger de leurs finances sans les compétences ou la confiance voulues pour ce faire.

Les mêmes défis ou des défis similaires pourraient aussi survenir chez les générations plus jeunes. La population d’aînés étant en croissance au Canada, plus de familles font face à des situations d’incapacité, d’administration de succession et de transfert de patrimoine. Pour ceux et celles ayant des parents rendus à cette étape de vie ou s’en approchant, et ne pouvant miser sur de solides compétences financières ou n’ayant pas été sensibilisés à de telles situations et aux processus de planification, la probabilité de conflits, de problèmes et d’erreurs financières pourrait augmenter considérablement.

Il est important de considérer l’éducation financière à travers un filtre multigénérationnel. Bien que l’intention première d’une famille puisse être d’aider à éduquer les générations plus jeunes à des sujets financiers, cela peut aussi s’avérer une opportunité pour les parents, grands-parents et autres êtres chers d’augmenter leurs propres connaissances financières ou de peaufiner leur expérience existante quant à différents domaines de planification. En participant à ce processus, cela pourrait aussi amorcer des conversations avec votre famille, lesquelles, avec le passage du temps, pourront s’avérer avantageuses pour ce qui est de communiquer vos souhaits et vos intentions, entre autres, en matière de succession et de transfert de patrimoine.

two women looking at a computer together

Développer votre propre approche aux apprentissages

Si vous songez à la portée et au nombre de décisions financières que vous et votre famille prendrez au cours de votre vie, et à tous les événements de vie qui jalonneront votre parcours, des assises solides en éducation financière pourront grandement vous aider à prendre des décisions éclairées et à atteindre vos objectifs financiers.

Que vous vous employiez à vous doter de compétences générales en gestion financière ou à acquérir des connaissances spécifiques à votre situation ou à un événement de votre vie, la façon dont vous approchez les apprentissages financiers peut être personnalisée et doit être envisagée comme quelque chose appropriée à vos objectifs et à vos besoins.

Utiliser vos étapes de vie comme un catalyseur pour vos apprentissages

À même chaque grande étape de vie, il y a généralement des jalons marquants ou des champs d’intérêt qui affecteront souvent les priorités financières durant ces années et qui contribueront de façon importante à l’ensemble de votre portrait financier. Selon votre niveau de confort actuel, votre familiarité avec les questions financières et votre situation personnelle, il pourrait être avantageux pour vous de vous servir de votre étape de vie actuelle pour identifier le type d’apprentissages que vous souhaitez poursuivre.

Il existe généralement trois grandes étapes de patrimoine qui jalonnent le parcours de vie des gens :

Étape Description Objectifs principaux
Épargnants précoces
  • S’établissent dans leur carrière, s’achètent peut-être une résidence, se marient ou fondent une famille
  • Revenus et épargne
  • Croissance des actifs
Accumulateurs en milieu de vie
  • Ont une carrière stable, sont propriétaires de leur résidence
  • Commencent à songer à leur retraite, à la planification successorale et au transfert de leur patrimoine à la prochaine génération
  • Création d’un portefeuille équilibré à des fins de préservation et de croissance
  • Maximisation de l’épargne lorsque possible
  • Plein cap sur ses objectifs de retraite et ses intentions à court et à long termes pour le transfert de patrimoine
Conservateurs/dépensiers
  • À la retraite ou semi-retraite
  • Utilisation du patrimoine accumulé pour générer des revenus afin de remplacer leur salaire
  • La planification successorale et le transfert de patrimoine sont une priorité
  • Préservation des actifs avec l’intention de les faire durer à la retraite
  • Minimisation du risque
  • Gestion avantageuse du patrimoine au plan de l’impôt sur le revenu

En ayant ces détails à l’esprit, voici quelques conseils de planification financière selon votre étape de patrimoine :

Si vous étiez un épargnant précoce :

  • réfléchissez à vos objectifs financiers à court et à long termes, grands et petits ;
  • préparez un budget qui tient compte de toutes vos dépenses courantes et autres éléments financiers ;
  • songez à établir un régime d’épargne préautorisé afin de prioriser votre épargne.

Si vous étiez un accumulateur en milieu de vie :

  • revoyez vos objectifs à court et à long termes afin de vous assurer que votre vision financière est bien servie par vos placements ;
  • trouvez où vous pourriez augmenter votre épargne dans un REER, CELI ou REEE; en général, tâchez de prioriser votre épargne-retraite et de maximiser vos cotisations, si possible ;
  • assurez-vous d’avoir la bonne composition de placements selon l’horizon de vie qui vous reste jusqu’à la retraite ;
  • concentrez-vous désormais sur la planification successorale, incluant un testament et des procurations (désignés de mandats au Québec), et commencez à songer à vos préférences et souhaits en matière de transfert de patrimoine.

Si vous étiez un conservateur/dépensier :

  • revisitez vos planifications financières afin d’explorer vos options pour structurer vos finances en vue de supporter votre style de vie à la retraite ;
  • considérez la possibilité que vous ayez besoin de soins pour les aînés et autres frais de santé qui y sont associés, et comment ces coûts pourraient affecter votre bilan financier global ou vos intentions en matière de transfert de patrimoine ;
  • prenez le temps de revoir et de mettre à jour, le cas échéant, votre planification successorale. Si ce n’était pas déjà fait, préparez un inventaire de tous vos actifs.

Note : pour en apprendre davantage sur certains des principaux concepts en matière de développement de solides compétences financières, veuillez consulter l’article du printemps 2018 de Perspectives intitulé,  Six principes de compétences financières .

Le programme des connaissances financières de RBC Gestion de patrimoine

RBC Gestion de patrimoine (GP) comprend bien la valeur des connaissances financières pour tous les groupes d’âges et leur lien direct avec une prise de décisions financières éclairée. En vue de soutenir l’éducation financière des personnes âgées de 16 ans et plus, RBC GP offre une approche exhaustive dirigée par un conseiller RBC pour le développement de solides compétences en gestion financière grâce au programme des connaissances financières de RBC GP.

Références :
  1. Wealth-Affluent Monitor-Canada. Spring/Summer 2019 key findings and proprietary data reports in partnership with RBC Wealth Management. Phoenix Marketing International. Juillet 2019 [en anglais seulement].
  2. Ibid.
  3. Ibid.

Ce document a été préparé pour les sociétés membres de RBC Gestion de patrimoine, RBC Dominion valeurs mobilières Inc. (RBC DVM)*, RBC Phillips, Hager & North Services-conseils en placements inc. (RBC PH&N SCP), RBC Gestion mondiale d’actifs Inc. (RBC GMA), la Société Trust Royal du Canada et la Compagnie Trust Royal (collectivement, les « sociétés ») ainsi que leurs sociétés affiliées, RBC Placements en Direct Inc. (RBCPD)*, Services financiers RBC Gestion de patrimoine inc. (SF RBC GP) et Fonds d’investissement Royal Inc. (FIRI). *Membre–Fonds canadien de protection des épargnants. Chacune des sociétés, FIRI, SF RBC GP, RBCPD et la Banque Royale du Canada sont des entités juridiques distinctes et affiliées. Par « conseiller RBC », on entend les banquiers privés employés par la Banque Royale du Canada, les représentants inscrits de FIRI, les représentants-conseils employés par RBC PH&N SCP, les premiers conseillers en services fiduciaires et les chargés de comptes employés par la Compagnie Trust Royal ou la Société Trust Royal du Canada ou les conseillers en placement employés par RBC DVM. Au Québec, les services de planification financière sont fournis par FIRI ou par SF RBC GP, qui sont inscrits au Québec en tant que cabinets de services financiers. Ailleurs au Canada, les services de planification financière sont offerts par l’entremise de FIRI, de la Société Trust Royal du Canada, de la Compagnie Trust Royal ou de RBC DVM. Les services successoraux et fiduciaires sont fournis par la Société Trust Royal du Canada et la Compagnie Trust Royal. Si un produit ou un service particulier n’est pas offert par l’une des sociétés ou par FIRI, les clients peuvent demander qu’un autre partenaire RBC leur soit recommandé. Les produits d’assurance sont offerts par l’intermédiaire de SF RBC GP, filiale de RBC DVM. Lorsqu’ils offrent ou vendent des produits d’assurance vie dans toutes les provinces sauf le Québec, les conseillers en placement agissent à titre de représentants en assurance de SF RBC GP. Au Québec, les conseillers en placement agissent à titre de conseillers en sécurité financière de SF RBC GP. Les stratégies, les conseils et les données techniques contenus dans cette publication sont fournis à nos clients à titre indicatif. Ils sont fondés sur des données jugées exactes et complètes, mais nous ne pouvons en garantir l’exactitude ni l’intégralité. Le présent document ne donne pas de conseils fiscaux ou juridiques, et ne doit pas être interprété comme tel. Les lecteurs sont invités à consulter un conseiller juridique ou fiscal qualifié ou un autre conseiller professionnel lorsqu’ils prévoient mettre en oeuvre une stratégie. Ainsi, leur situation particulière sera prise en considération comme il se doit et les décisions prises seront fondées sur la plus récente information qui soit. Les taux d’intérêt, l’évolution du marché, le régime fiscal et divers autres facteurs touchant les placements sont susceptibles de changer. Ces renseignements ne constituent pas des conseils de placement ; ils ne doivent servir qu’à des fins de discussion avec votre conseiller RBC. Les sociétés, FIRI, SF RBC GP, RBCPD, la Banque Royale du Canada, leurs sociétés affiliées et toute autre personne n’acceptent aucune responsabilité pour toute perte directe ou indirecte découlant de toute utilisation de ce rapport ou des données qui y sont contenues.

® / MC Marque(s) déposée(s) de la Banque Royale du Canada. RBC Gestion de patrimoine est une marque déposée de la Banque Royale du Canada, utilisée sous licence. © 2018 Banque Royale du Canada. Tous droits réservés.


Nous voulons discuter de votre avenir financier.