RBC
Mobile RBC

RBC Gestion de patriomoine

GRATUIT – Dans Google Play OBTENIR – Dans l'App Store

Installer

Partager

Si vous songez au marché de la consommation au cours de la dernière décennie, vous conviendrez avec nous qu’on peut constater diverses tendances croissantes vers des produits plus verts ou respectueux de l’environnement, des pratiques durables et des sociétés ayant des valeurs axées sur les retombées sociales. Ces tendances sont majoritairement associées de près à une importance croissante accordée à des enjeux environnementaux et sociaux partout à travers le monde, des changements climatiques et de la pollution aux droits de la personne et à l’égalité.

Au sein de l’industrie de l’investissement, on peut aussi observer cette conscientisation croissante à ces mêmes enjeux et à leurs impacts potentiels sur le domaine de l’investissement, ce qui a mené à une montée en popularité de l’investissement responsable, dans toutes ses formes, et ce, au niveau de l’investisseur institutionnel et maintenant, de façon de plus en plus consciente, parmi les particuliers.

Définition d’investissement responsable

Dans son sens le plus large, l’investissement responsable (IR) réfère à toute une gamme d’approches auxquelles on pourra avoir recours pour intégrer des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans un processus d’investissement global, portant sur la sélection et la gestion de placements.

« Globalement, l’investissement responsable a gagné du terrain au cours des dernières années et la sensibilisation générale à cet égard ne cesse de progresser, » de commenter Melanie Adams, VP et Chef, Gouvernance et Investissement responsable, RBC Gestion mondiale d’actifs. « Ceci étant, il semble toujours régner une certaine confusion à savoir ce qu’est l’IR et ce que cela entraîne. Les investisseurs peuvent bien mentionner que l’investissement responsable leur est important tout en étant incertain quant aux approches qui existent. Par exemple, il y a souvent confusion lorsqu’il s’agit de différencier l’intégration de critères ESG et l’investissement socialement responsable (ISR). À mon avis, la meilleure façon de distinguer les deux est de considérer l’intégration de critères ESG comme faisant partie du processus d’investissement et de déterminer si ceux-ci sont reflétés adéquatement dans le prix de l’action, alors que l’ISR est une approche qui élimine typiquement des secteurs ou des sociétés en fonction des valeurs de l’investisseur. »

De façon générale, l’IR regroupe trois grandes approches : l’intégration d’ESG, l’ISR ou éthique et l’investissement à retombées sociales (IRS). Voici un bref aperçu de ces approches pour vous aider à les comprendre.

Approche Intégration d’ESG ISR/investissement éthique Investissement à retombées sociales
Objectifs Un rendement financier grâce à un processus amélioré intégrant les critères ESG Un rendement financier tout en appliquant des écrans positifs ou négatifs afin d’inclure ou d’exclure certains secteurs en fonction de valeurs déterminées Un rendement financier et des objectifs sociétaux
Processus de sélection Une évaluation plus robuste du risque et des rendements potentiellement accrus Un univers restreint Focalisation sur les avantages/résultats sociétaux

Tel que l’explique Mme Adams, « Lorsqu’on considère ces trois principales approches vis-à-vis l’IR, il est important de comprendre le fonctionnement de chacune et comment chacune pourra servir à atteindre les objectifs des investisseurs tout en reconnaissant qu’elles ne sont pas mutuellement exclusives. »

$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;$nbsp;

Intégration de critères ESG

L’intégration de critères ESG a gagné en importance au cours des dernières années chez les investisseurs institutionnels. « L’intégration de critères ESG consiste en une évaluation de tous les critères — il s’agit d’une approche ascendante et active, » de préciser Mme Adams. « Chez RBC Gestion mondiale d’actifs, notre approche à l’investissement responsable mise sur l’intégration de critères ESG pertinents au processus d’investissement, et cela se fait à l’échelle de la firme. »

Qu’est-ce qui est inclus dans l’ESG ?
globe icon
Environnemental

Comment une société agit-elle en tant que gardienne de l’environnement ?

  • Changement climatique
  • Émissions de gaz à effet de serre
  • Épuisement des ressources
  • Déchets et pollution
  • Déforestation
icon on three people
Social

Comment une société traite-t-elle ses employés, ses clients et les collectivités ?

  • Conditions de travail
  • Impacts sur les collectivités locales
  • Conflits
  • Santé et sécurité
  • Relations avec les employés et diversité
gavel icon
Gouvernance

Comment une société se gouverne-t-elle ?

  • Rémunération des dirigeants
  • Pots-de-vin et corruption
  • Lobbyisme politique et dons à des partis
  • Diversité et structure du conseil d’administration
  • Stratégie fiscale

Tel que l’explique Mme Adams, « Dans le cadre de notre processus d’investissement, l’intégration de critères ESG est menée par nos équipes d’investissement et implique de se pencher sur les opportunités et les risques importants d’ESG. Nous sommes d’avis que ce processus peut ajouter de la valeur et améliorer le potentiel d’un rendement à long terme et durable. »

Chez les Canadiens, des recherches démontrent qu’il existe une prise de conscience et une mobilisation croissantes en faveur d’une intégration de critères ESG au niveau des particuliers, comme en témoigne le Sondage d’opinion des investisseurs de l’Association pour l’investissement responsable (AIR) qui révèle que 77 pour cent des répondants canadiens sont d’avis que les sociétés ayant de bonnes pratiques ESG constituent de meilleurs investissements à long terme.1 Dans le Sondage sur l’investissement responsable de 2019 de RBC GMA, 70 pour cent des répondants ont dit utiliser des principes ESG dans leur approche d’investissement et de prise de décision, et 72 pour cent des répondants canadiens estiment que l’intégration de critères ESG peut aider à atténuer le risque.2

three smiling coworkers on computers

Un nouveau cadre de réflexion pour la performance et les rendements

Selon le plus récent Rapport de l’AIR sur les tendances canadiennes en matière d’IR, entre la fin de 2015 et celle de 2017, il y a eu une augmentation de plus de 40 pour cent des actifs gérés à l’aide d’une ou de plusieurs stratégies d’IR, et ces actifs comptent maintenant pour plus de la moitié des actifs canadiens sous gestion.3

Cette croissance pourrait être indicative des avantages potentiels de l’IR et de l’intégration des critères ESG pour ce qui est de mieux comprendre les risques encourus par les sociétés et les opportunités qu’elles peuvent saisir, comment le tout s’inscrit dans le paysage global des investissements et les répercussions des ESG sur le rendement.

À titre d’exemple, considérons les changements climatiques. Alors qu’on prête de plus en plus attention aux réalités des changements climatiques partout à travers le monde et alors que les enjeux et le niveau de préoccupation ne cessent d’augmenter, il en est de même des répercussions potentielles directes et indirectes sur les sociétés et les pays dans lesquels les Canadiens investissent. « Le climat est un enjeu très large et multidimensionnel qui touche tous les secteurs, » de constater Mme Adams. « Ceci étant, il devient crucial d’examiner comment les sociétés tiennent compte des risques et des occasions découlant des changements climatiques. »

« Pour les sociétés qui gèrent bien les risques ESG, on peut penser de façon intuitive que ces sociétés seront moins volatiles à long terme, étant donné qu’elles seront mieux équipées pour relever les enjeux auxquels elles pourraient devoir faire face. En d’autres mots, il pourrait exister une corrélation entre les sociétés ayant une bonne gestion des critères ESG et celles affichant un rendement financier durable à long terme, » de renchérir Mme Adams.

Exploration de l’intégration des ESG chez les investisseurs institutionnels

En tant qu’investisseur mondial important, l’approche de RBC GMA à l’investissement responsable repose sur son engagement à être actif et sa volonté continue à intégrer les critères ESG dans son processus d’investissement, et, tel que mentionné brièvement plus tôt, sa conviction à l’effet que cela améliorera sa capacité à améliorer le rendement à long terme et durable de son portefeuille. Dans le cadre de ses efforts, RBC GMA s’est dotée d’une équipe de Gouvernance et d’Investissement responsable, dont le rôle est de faire progresser l’intégration des critères ESG de plusieurs façons.

Tel qu’indiqué par Mme Adams, « De façon générale, notre approche à l’intégration des critères ESG repose sur plusieurs axes principaux d’intervention : une intégration totale des critères d’ESG dans le processus d’investissement, incluant la recherche sur les investissements et une analyse des enjeux importants en matière d’ESG; un engagement auprès des sociétés, en vertu duquel nous leur communiquons notre avis sur des enjeux d’importance et écoutons comment celles-ci gèrent ces enjeux; un engagement auprès des autorités réglementaires et des législateurs afin de faire la promotion des droits des actionnaires; et, le vote par procuration, comme partie de nos responsabilités en tant que fiduciaire et au moyen duquel nous votons sur quelque 33 000 propositions de scrutin annuellement selon nos Directives de vote par procuration. »

Les réalités actuelles se font sentir ici même

Dans le contexte global de l’investissement responsable et alors que certains enjeux ESG émergent de plus en plus à l’échelle planétaire et ici même au Canada, les investisseurs de tous âges semblent prêter de plus en plus attention aux critères ESG dans leur prise de décision en matière d’investissement. Selon un nouveau sondage administré par The Economist Intelligence Unit (EIU) et commandité par RBC Gestion de patrimoine auprès d’investisseurs canadiens, plus de 40 pour cent des répondants ont dit qu’il était de plus en plus important à l’ère actuelle de considérer des facteurs ESG au moment d’investir. De plus, lorsqu’il s’agit de stratégies d’investissement au cours des cinq années à venir, plus de 10 pour cent de ceux nés en 1965 ou après ont dit qu’ils anticipaient investir de façon plus éthique en se concentrant sur les critères ESG et l’investissement à retombées sociales.

« Les changements climatiques et d’autres enjeux ESG faisant de plus en plus partie d’un courant dominant, on comprend d’autant mieux que plusieurs investisseurs veulent s’assurer que leurs solutions d’investissement considèrent ces facteurs, » de mentionner Mme Adams.

wind turbines in a field

Une tendance lourde chez les générations plus jeunes

Chez les générations plus jeunes qui ont grandi dans une société au sein de laquelle les critères ESG ont occupé et continuent d’occuper une place plus importante, il y a un potentiel pour une prise de conscience toujours plus grande face à leurs investissements et les décisions qui y sont associées.

Au-delà de l’intégration des ESG dans le processus de l’investissement et d’une proactivité lorsqu’il s’agit de considérer les critères ESG dans votre prise de décision, les générations plus jeunes peuvent aussi chercher à privilégier un investissement plus axé sur les valeurs et ayant des retombées sociales mesurables plus importantes.

Cet ordre d’idées est confirmé par les conclusions d’un récent sondage du EIU, commandité par RBC Gestion de patrimoine, à l’effet que 64 pour cent des jeunes répondants ont noté qu’il leur importait d’investir de façon éthique et que 62 pour cent disaient qu’ils s’attendaient à davantage privilégier les investissements à retombées sociales dans le futur.

« Les générations plus jeunes vivent dans un monde différent où l’environnement et la durabilité sont des enjeux mondiaux de grande ampleur, ce qui explique que ces enjeux sont davantage ancrés dans leurs systèmes de valeurs, » de mentionner Mme Adams. « Je crois que la plupart des gens veulent généralement faire la bonne chose au plan environnemental et en matière d’enjeux sociaux, et commencent à songer à comment ils pourraient intégrer ces valeurs dans la façon dont leurs actifs sont gérés. »

Références :
  1. L’Association pour l’investissement responsable. Perspectives de l’investisseur. Consulté en août 2019. https://www.riacanada.ca/fr/linvestissement-responsable/.
  2. RBC Gestion mondiale d’actifs. 2019 Sondage sur l’investissement responsable. https://www.rbcgam.com/documents/fr/other/esg-report-highlights-f.pdf.
  3. L’Association pour l’investissement responsable. Croissance du marché de l’IR. Consulté en août 2019. https://www.riacanada.ca/fr/linvestissement-responsable/.

Ce document a été préparé pour les sociétés membres de RBC Gestion de patrimoine, RBC Dominion valeurs mobilières Inc. (RBC DVM)*, RBC Phillips, Hager & North Services-conseils en placements inc. (RBC PH&N SCP), RBC Gestion mondiale d’actifs Inc. (RBC GMA), la Société Trust Royal du Canada et la Compagnie Trust Royal (collectivement, les « sociétés ») ainsi que leurs sociétés affiliées, RBC Placements en Direct Inc. (RBCPD)*, Services financiers RBC Gestion de patrimoine inc. (SF RBC GP) et Fonds d’investissement Royal Inc. (FIRI). *Membre–Fonds canadien de protection des épargnants. Chacune des sociétés, FIRI, SF RBC GP, RBCPD et la Banque Royale du Canada sont des entités juridiques distinctes et affiliées. Par « conseiller RBC », on entend les banquiers privés employés par la Banque Royale du Canada, les représentants inscrits de FIRI, les représentants-conseils employés par RBC PH&N SCP, les premiers conseillers en services fiduciaires et les chargés de comptes employés par la Compagnie Trust Royal ou la Société Trust Royal du Canada ou les conseillers en placement employés par RBC DVM. Au Québec, les services de planification financière sont fournis par FIRI ou par SF RBC GP, qui sont inscrits au Québec en tant que cabinets de services financiers. Ailleurs au Canada, les services de planification financière sont offerts par l’entremise de FIRI, de la Société Trust Royal du Canada, de la Compagnie Trust Royal ou de RBC DVM. Les services successoraux et fiduciaires sont fournis par la Société Trust Royal du Canada et la Compagnie Trust Royal. Si un produit ou un service particulier n’est pas offert par l’une des sociétés ou par FIRI, les clients peuvent demander qu’un autre partenaire RBC leur soit recommandé. Les produits d’assurance sont offerts par l’intermédiaire de SF RBC GP, filiale de RBC DVM. Lorsqu’ils offrent ou vendent des produits d’assurance vie dans toutes les provinces sauf le Québec, les conseillers en placement agissent à titre de représentants en assurance de SF RBC GP. Au Québec, les conseillers en placement agissent à titre de conseillers en sécurité financière de SF RBC GP. Les stratégies, les conseils et les données techniques contenus dans cette publication sont fournis à nos clients à titre indicatif. Ils sont fondés sur des données jugées exactes et complètes, mais nous ne pouvons en garantir l’exactitude ni l’intégralité. Le présent document ne donne pas de conseils fiscaux ou juridiques, et ne doit pas être interprété comme tel. Les lecteurs sont invités à consulter un conseiller juridique ou fiscal qualifié ou un autre conseiller professionnel lorsqu’ils prévoient mettre en oeuvre une stratégie. Ainsi, leur situation particulière sera prise en considération comme il se doit et les décisions prises seront fondées sur la plus récente information qui soit. Les taux d’intérêt, l’évolution du marché, le régime fiscal et divers autres facteurs touchant les placements sont susceptibles de changer. Ces renseignements ne constituent pas des conseils de placement ; ils ne doivent servir qu’à des fins de discussion avec votre conseiller RBC. Les sociétés, FIRI, SF RBC GP, RBCPD, la Banque Royale du Canada, leurs sociétés affiliées et toute autre personne n’acceptent aucune responsabilité pour toute perte directe ou indirecte découlant de toute utilisation de ce rapport ou des données qui y sont contenues.

® / MC Marque(s) déposée(s) de la Banque Royale du Canada. RBC Gestion de patrimoine est une marque déposée de la Banque Royale du Canada, utilisée sous licence. © 2018 Banque Royale du Canada. Tous droits réservés.


Nous voulons discuter de votre avenir financier.