RBC
Mobile RBC

RBC Gestion de patriomoine

GRATUIT – Dans Google Play OBTENIR – Dans l'App Store

Installer

Partager

Rencontrez Amanda Rummery
Sport : Para-athlétisme
Communauté : Edmonton, AB

Amanda fait partie de la scène de para-athlétisme à Edmonton depuis 2017. Après que son bras gauche ait été paralysé suite à un accident de VTT en 2015, elle a découvert l'activité sportive de route et piste para-athlétique. En août 2018, on lui a amputé son bras paralysé et depuis elle compétitionne avec son « moignon ». L'année suivant son amputation, Amanda a été en mesure d'atteindre son objectif d'établir un nouveau record canadien dans les courses sur 100 m, 200 m et 400 m. Elle a aussi reçu le Prix de para-athlète de l'Alberta de l'année 2019.

Résultats compétitifs

  • Championnats canadiens d'athlétisme 2019 – Or (100 m, 200 m, 400 m)
  • Jeux parapanaméricains de 2019 – 6e place (400 m), 9e place (100 m et 200 m)
  • Championnats du monde d’athlétisme handisport
  • Détentrice du record canadien aux 100 m, 200 m et 400 m

amanda rummery running competition

Photo gracieusement offerte par le Comité paralympique canadien et Amanda Rummery.

Gestion de patrimoine Canada (GPC) : Tout au long de la pandémie, étant donné les nombreux changements apportés à vos routines et les obstacles rencontrés, pouvez-vous nous faire part des stratégies que vous avez utilisées pour demeurer motivée ?

Amanda Rummery (AR) : De façon générale, tout au long de cette période, j'ai réussi à rester motivée en me rappelant continuellement quels étaient mes objectifs. Je me tiens imputable en pensant à ce que je veux réaliser, aux moyens à mettre en œuvre pour atteindre mes objectifs et au contexte global qui m'a incitée à m'impliquer dans le para-athlétisme. Depuis que j'ai perdu mon bras en 2015, le sport a été mon exutoire, et je tiens à continuer à être une source d'inspiration pour autrui pour ce qui est d'adopter un mode de vie actif.

GPC : Qu'il s'agisse de sports ou de la vie en général, quelle est l'importance de se fixer des objectifs et comment ceux-ci peuvent-ils agir comme outil de responsabilisation ?

AR : L'établissement d'objectifs a toujours été important pour moi parce qu'il s'agit de la façon dont je me motive. Lors de séances d'entraînement épuisantes, je maintiens ma motivation en me disant que je ne peux pas abandonner parce que j'ai un temps à réaliser pour me qualifier pour les Jeux paralympiques de Tokyo en 2021. Je vise aussi des objectifs moindres et plus facilement atteignables que je célèbre après les avoir atteints, vu qu'ils contribuent tous à atteindre mon objectif ultime. Aussi, lorsque je réalise ces objectifs de moindre importance (par exemple de réaliser un certain temps dans une séance d'entraînement), cela me donne la confiance en soi nécessaire pour continuer.

Lorsqu'on doit composer avec des revers et faire face à des obstacles, je crois qu'il est important de ne pas renoncer, mais plutôt de faire preuve de cran pour s'en sortir. La capacité à miser sur sa passion et faire preuve de persévérance sur le long terme est le facteur ultime qui teste notre volonté à parvenir à nos fins. Que ce soit lorsque j'ai perdu mon bras ou les nombreuses interventions subies au cours des années, mon état d'esprit a toujours été de me répéter « Pas d'excuse ». Le choix qui se présente à vous est de plier devant les obstacles rencontrés ou de les surmonter et d'en sortir plus fort.

GPC : Quels conseils pouvez-vous nous donner pour maintenir de bonnes habitudes alimentaires, particulièrement à un moment où plusieurs d'entre nous ont passé ou continuent de passer beaucoup plus de temps que d’habitude chez soi ?

AR : La clé pour maintenir de bonnes habitudes alimentaires c'est la modération en tout. Si vous voulez vous laisser tenter par quelques gourmandises de temps à autre, faites-le ! Mais ne vous sentez pas coupable pour autant. Profitez-en au maximum.

Ayant passé beaucoup plus de temps à la maison au cours de la dernière année, il m'a été difficile de résister à l'attrait des gourmandises. Heureusement que les gourmandises offrent de nombreuses options santé. Je me suis aussi mis à cuisiner et j'aime bien trouver des recettes santé et intéressantes en ligne. Une autre règle que je me suis imposée c'est de ne pas utiliser mon cellulaire, ordinateur ou de regarder la télévision en mangeant.

GPC : En tant qu'athlète d'élite et modèle à suivre, quel message aimeriez-vous transmettre aux Canadiens, et ce, autant aux enfants qu'aux adultes ?

AR : À mes débuts en athlétisme, mon objectif était d'inspirer un petit enfant handicapé à être actif physiquement. Mais, avec le passage du temps, j'ai réalisé que c'était souvent les personnes sans handicap qui avaient besoin d'une motivation additionnelle pour surmonter des obstacles. Je crois qu'on mérite tous la chance de profiter des bienfaits liés à adopter un mode de vie sain et actif. Lorsque des Canadiens me voient courir dans la communauté, j'aimerais les inspirer à devenir actifs ! Ne permettez pas aux excuses de dicter votre mode de vie, mais utilisez-les plutôt comme facteurs de motivation. J'ai découvert le sport au pire moment de ma vie, et je serai toujours reconnaissante pour cela.

Les préférences d'Amanda…

Citation ou dicton : « Un travail acharné rapporte plus que le talent lorsque le talent ne travaille pas assez fort. »

justin kripps

Rencontrez Justin Kripps
Sport : Bobsleigh
Communauté : Calgary, AB

Justin Kripps a remporté l'or en bobsleigh aux Olympiques de 2018 après sa meilleure saison, au cours de laquelle il a remporté deux Globes de cristal comme premier pilote au monde au classement de bobsleigh à deux et au combiné. Natif de la grande île d’Hawaï, certaines des activités préférées de Justin durant la saison morte sont le golf, le bicycle de montagne, la pêche à la mouche et le surf, de même que ses recherches pour découvrir le meilleur café et voyager à de nouvelles destinations.

Résultats compétitifs

  • Championnats du monde de 2019 – Argent et Bronze
  • Jeux olympiques de 2018 – Or
  • Globe de cristal 2018 – 1er rang (bobsleigh à deux et combiné)
  • Championnats du monde de 2017 – Argent
  • Titulaire du record de poussée – Altenberg, Allemagne et Park City, Utah, É.-U.
  • Titulaire du record de vitesse pour la piste et au monde – Whistler, CB (à deux)

justin kripps bobsleigh competition

Photo gracieusement offerte par Viesturs Lacis et Justin Kripps.

Gestion de patrimoine Canada (GPC) : Lorsque vous considérez le bien-être dans son ensemble, comment faites-vous pour souligner ou équilibrer la santé physique, nutritionnelle et mentale ?

Justin Kripps (JK) : Trouver le juste équilibre est de la toute première importance, et ce, autant dans ma vie que dans ma carrière. En tant qu'athlète, j'ai réalisé qu'on priorisait tellement l'aspect physique que les autres aspects du bien-être pouvaient être négligés, tout particulièrement l'aspect mental, selon mon expérience.

Tout au long de mes expériences aux Olympiques, j'ai pu constater que l'écart des athlètes à ce niveau, au plan physique, était extrêmement petit et que malgré cela, on y accordait une énorme importance. Lorsque la pression est très forte et qu'on commence à penser aux sacrifices consentis pour se trouver dans cette position, la plupart du temps, ce n'est pas l'athlète dominant au plan physique qui remporte l'épreuve — mais plutôt celui qui réussit à rester calme et concentré, qui offre la meilleure prestation.

Ce constat m'a incité à changer ma façon de penser en accordant un peu moins d'importance à l'aspect physique et en privilégiant un mode de vie plus équilibré, et ce, en me concentrant davantage sur l’aspect mental et le bien-être, bref sur mon bonheur. Grâce à cette approche, je me suis retrouvé sur la ligne de départ aux Olympiques de 2018, face à la plus grande pression que j'avais jamais vécue, mais tout en étant très calme en me disant que j'étais prêt et heureux de me retrouver là.

GPC : Quelles sont quelques-unes des stratégies que vous avez utilisées pour rester motivé et positif ?

JK : J'ai une routine quotidienne de méditation qui m'aide beaucoup sur le plan de mon état d'esprit et de ma motivation. Je termine normalement cet exercice en me rappelant quelque chose pour laquelle je suis reconnaissant. Lorsque ma motivation laisse à désirer lors de séances d'entraînement difficiles ou lorsque je me trouve sur la route pendant longtemps, je me rappelle la raison pour laquelle je fais ce que je fais et pourquoi j'aime autant ça. Je me concentre sur ces sentiments, afin de prendre un peu de recul et d’observer la forêt dans son ensemble et non pas seulement les arbres devant moi. Tout projet pour accomplir quelque chose d'extraordinaire nécessite un niveau élevé de combativité et de discipline. On peut facilement l'oublier lorsqu'on se trouve dans une phase plus difficile, mais pourvu qu'on se souvienne de son plan et des raisons pour lesquelles on l'a mis en œuvre, cela suffira souvent pour modifier son état d'esprit et trouver la motivation nécessaire pour surmonter des obstacles.

GPC : Durant la pandémie, on a eu à faire face à de très nombreux défis ou facteurs de stress. En tant qu'athlète chevronné, vous avez l'habitude de surmonter des obstacles. Quelle est votre approche face à des défis ?

JK : Dans le sport, les défis et les obstacles représentent une opportunité pour se surpasser et croître en tant qu'athlète. Il s'agit de situations que j'aime normalement affronter, pour trouver une solution et mettre ça derrière moi. La pandémie a créé de nombreux défis et obstacles que les gens ne peuvent pas relever par eux-mêmes — en ce sens, il s'agit d'une période désolante. Ma stratégie face à tout obstacle est de me livrer à une introspection et de trouver comment cela affecte mes objectifs et mon équipe. Puis, nous trouvons une solution ensemble. J'ai trouvé ça merveilleux et inspirant de voir les Canadiens, majoritairement, s'appuyer les uns sur les autres et se regrouper afin de passer à travers cette période difficile en tant que collectivité. Je suis d'avis qu'il s'agit de quelque chose de très important pour faire face à tout type d'obstacle rencontré dans la vie.

GPC : Que pensez-vous de l'importance de se livrer régulièrement à des activités physiques et de maintenir un mode de vie actif, et comment cela peut contribuer à bonifier sa santé mentale ?

JK : Je suis persuadé qu'être actif régulièrement m'est très bénéfique sur le plan du bien-être global. Lorsque je pratique une activité qui me sort de mon quotidien, cela me libère l'esprit.

J'apprécie ces activités, presque exclusivement pour mon bien-être mental, présentement. Dans le futur, lorsque je ne participerai plus activement à des compétitions, je demeurerai actif en pratiquant des sports qui favorisent autant mon bien-être mental que physique. Par exemple, je trouve que le golf est une activité fort intéressante, en ce qu'elle me procure des bienfaits surtout au plan mental, alors que le bicycle de montagne est plus physique pour moi.

Les préférences de Justin…

Un repas énergisant : Pour une grosse journée d'entraînement, je commence toujours avec du gruau, en y intégrant de la protéine collagène, une grosse cuillerée de beurre d'arachide, une banane et un carré de chocolat foncé sur le dessus !

mandy bujold

Rencontrez Mandy Bujold
Sport : Boxe
Communauté : Kitchener, ON

Mandy Bujold est une boxeuse amateure canadienne dont la carrière a pris son envol suite à une saison 2016 remarquable, au cours de laquelle elle a remporté le Championnat national canadien et le titre de Boxeuse de l'année. Lors des Jeux panaméricains 2015 de Toronto, Mandy a défendu son titre avec succès et est devenue la seule boxeuse de l'histoire à remporter deux titres aux Jeux panaméricains. Elle a remporté une médaille d'or aux épreuves de qualification continentale de 2016 aux Jeux olympiques, obtenant ainsi une de seulement deux places pour le continent dans sa division de poids pour les Jeux olympiques de Rio.

Résultats compétitifs

  • Jeux olympiques de 2016 – 5e place
  • Jeux du Commonwealth de 2014 – Bronze
  • Jeux panaméricains de 2015 et 2011 – Or
  • Champion continental à trois reprises
  • Champion national canadien à 11 reprises

mandy bujold boxing competition

Photo gracieusement offerte par Virgil Barrow et Mandy Bujold.

Gestion de patrimoine Canada (GPC) : Par rapport aux différents aspects du bien-être, comme le physique, le nutritionnel, le mental et le social, que pensez-vous des façons d'en arriver à un juste équilibre ou de prioriser chacun de ces aspects ?

Mandy Bujold (MB) : Je crois qu'il s'agit surtout de prioriser le bien-être et de planifier en conséquence. Accordez-vous un peu de temps chaque semaine pour établir vos objectifs. Ces objectifs peuvent être au plan physique, mental ou nutritionnel ou une combinaison de ceux-ci. Une fois que vous aurez établi votre objectif, le moment sera venu d'élaborer un plan d'action quant à la manière dont vous l'atteindrez. Assurez-vous que vos objectifs sont réalistes et atteignables. Au fur et à mesure que la semaine passe et que vous cochez vos objectifs chaque jour, cela vous donnera la confiance voulue pour maintenir le cap sur vos objectifs de bien-être. Je crois qu'il est important de tout noter et de se donner une méthode pour exercer un suivi sur son processus.

GPC : Étant donné nos horaires chargés et des changements drastiques à nos routines en conséquence de la pandémie, l'activité physique peut être négligée par certains. Quels petits pas les gens peuvent-ils faire afin d'intégrer plus d'activités dans leur quotidien et comment cela peut-il aider à améliorer leur bien-être dans d'autres domaines ?

MB : Il est facile de négliger l'activité physique lorsqu'on a un emploi du temps chargé — ça nous arrive à tous à certains moments. Je pense que la meilleure chose à faire dans ces situations est de programmer l'activité dans son agenda comme on le ferait pour une réunion. Faites une priorité de vous-même et sachez que vous investissez dans vous-même à ces moments. Si vous ne pouvez pas planifier une séance d'entraînement complète dans votre agenda, essayez de prendre de petites pauses de temps en temps pour faire quelque chose d'actif. Même si vous ne preniez que cinq minutes, deux ou trois fois par jour, ce serait tout de même mieux que rien du tout. Étant donné la pandémie et la fermeture de nombreux gymnases, rendant ainsi impossibles les entraînements en personne à de nombreux moments, il nous a fallu être plus créatifs pour ce qui est de nos séances d'entraînement. Plusieurs gymnases offrent des séances d'entraînement virtuelles et YouTube et les médias sociaux regorgent d'idées à intégrer dans vos entraînements à domicile. Une fois que vous aurez intégré ces solutions dans votre routine, vous trouverez cela de plus en plus facile!

GPC : En tant qu'athlète et plus particulièrement dans votre sport, le sommeil et une récupération appropriée sont très importants. Que faites-vous pour vous assurer d'en faire une priorité dans votre routine ?

MB : Bien se reposer et bien récupérer est important pour tout le monde. Nous nous sentons tous mieux après une bonne nuit de sommeil ou une journée de relaxation ou au cours de laquelle nous avons fait quelque chose qui nous plaisait beaucoup. Je priorise aussi mon sommeil, vu que je comprends que cela facilite la récupération musculaire. Je me fixe une heure pour le coucher qui me permet de jouir de la quantité appropriée de sommeil et je m'assure de respecter ce programme tous les jours. Avant d'avoir ma fille Kate, j'essayais de prendre une courte sieste chaque jour, mais comme la plupart des parents le savent, ça n'est pas toujours possible avec de jeunes enfants. Sachant que je ne peux pas toujours récupérer autant que nécessaire pendant la journée, étant donné que je dois jongler avec mes responsabilités de mère, mon entraînement et le travail, cela m'incite d'autant plus à m'assurer de prioriser mon sommeil nocturne.

GPC : En tant que leader dans votre sport et une Femme d'influence reconnue par la région de Waterloo (Ontario), quel est le message que vous aimeriez communiquer sur l'établissement d'objectifs, la persévérance et la détermination ?

MB : Se concentrer sur le processus et non le résultat. Il s'agit d'une leçon que j'ai apprise au tout début de ma carrière et qui m'a beaucoup aidée. Trop souvent, nous nous fixons un objectif et nous faisons une fixation sur celui-ci, alors que nous devrions plutôt nous attarder au processus et comment nous allons y parvenir. Quelles sont les petites choses que nous accomplissons chaque jour et qui nous rapprocheront de nos objectifs ? Nous devons aussi prendre le temps d'évaluer et d'identifier ce qui marche et ne marche pas, et ensuite de procéder aux ajustements nécessaires. Nous apprenons plus souvent de nos manquements ou échecs que de nos victoires. Il s'agit de prendre le temps nécessaire pour évaluer ses échecs et de les considérer comme des opportunités d'apprentissage et de croissance.

Les préférences de Mandy …

Activité pour combattre le stress : Écouter de la musique relaxante ou prendre le temps d'écrire mon journal.

Soutien de RBC aux Jeux olympiques et aux Olympiens

Fort de son engagement de longue date à aider les athlètes amateurs à atteindre leurs objectifs, RBC est un fier promoteur des Jeux olympiques depuis plus de sept décennies. Ce soutien se manifeste grâce à une panoplie d'initiatives, dont le programme Camp des recrues et le programme Athlètes Olympiens RBC. Les programmes olympiques de RBC se concentrent sur tout, depuis les talents émergents et à leur exposition aux sports jusqu'aux compétitions sur la scène olympique.

Le programme Athlètes Olympiens RBC est une initiative nationale qui offre un soutien aux athlètes canadiens, aussi bien lors de leurs années de compétition internationale que lors de leur transition à la vie après la compétition. Depuis son lancement en 2002, des centaines d'athlètes olympiens et paraolympiens ont participé à ce programme et on dénombre présentement 55 athlètes canadiens d'élite qui bénéficient du programme Athlètes Olympiens RBC 2019–2021.

Renseignez-vous sur le programme Athlètes Olympiques RBC et sur le Camp des recrues RBC.


Note : Rappelez-vous que cet article n'inclut que des recommandations générales. Avant de commencer tout nouvel exercice ou régime de nutrition ou de bien-être, il serait important de consulter votre médecin ou professionnel de la santé.

Ce document a été préparé pour les sociétés membres de RBC Gestion de patrimoine, RBC Dominion valeurs mobilières Inc. (RBC DVM)*, RBC Phillips, Hager & North Services-conseils en placements inc. (RBC PH&N SCP), RBC Gestion mondiale d’actifs Inc. (RBC GMA), la Société Trust Royal du Canada et la Compagnie Trust Royal (collectivement, les « sociétés ») ainsi que leurs sociétés affiliées, RBC Placements en Direct Inc. (RBCPD)*, Services financiers RBC Gestion de patrimoine inc. (SF RBC GP) et Fonds d’investissement Royal Inc. (FIRI). *Membre–Fonds canadien de protection des épargnants. Chacune des sociétés, FIRI, SF RBC GP, RBCPD et la Banque Royale du Canada sont des entités juridiques distinctes et affiliées. Par « conseiller RBC », on entend les banquiers privés employés par la Banque Royale du Canada, les représentants inscrits de FIRI, les représentants-conseils employés par RBC PH&N SCP, les premiers conseillers en services fiduciaires et les chargés de comptes employés par la Compagnie Trust Royal ou la Société Trust Royal du Canada ou les conseillers en placement employés par RBC DVM. Au Québec, les services de planification financière sont fournis par FIRI ou par SF RBC GP, qui sont inscrits au Québec en tant que cabinets de services financiers. Ailleurs au Canada, les services de planification financière sont offerts par l’entremise de FIRI, de la Société Trust Royal du Canada, de la Compagnie Trust Royal ou de RBC DVM. Les services successoraux et fiduciaires sont fournis par la Société Trust Royal du Canada et la Compagnie Trust Royal. Si un produit ou un service particulier n’est pas offert par l’une des sociétés ou par FIRI, les clients peuvent demander qu’un autre partenaire RBC leur soit recommandé. Les produits d’assurance sont offerts par l’intermédiaire de SF RBC GP, filiale de RBC DVM. Lorsqu’ils offrent ou vendent des produits d’assurance vie dans toutes les provinces sauf le Québec, les conseillers en placement agissent à titre de représentants en assurance de SF RBC GP. Au Québec, les conseillers en placement agissent à titre de conseillers en sécurité financière de SF RBC GP. Les stratégies, les conseils et les données techniques contenus dans cette publication sont fournis à nos clients à titre indicatif. Ils sont fondés sur des données jugées exactes et complètes, mais nous ne pouvons en garantir l’exactitude ni l’intégralité. Le présent document ne donne pas de conseils fiscaux ou juridiques, et ne doit pas être interprété comme tel. Les lecteurs sont invités à consulter un conseiller juridique ou fiscal qualifié ou un autre conseiller professionnel lorsqu’ils prévoient mettre en oeuvre une stratégie. Ainsi, leur situation particulière sera prise en considération comme il se doit et les décisions prises seront fondées sur la plus récente information qui soit. Les taux d’intérêt, l’évolution du marché, le régime fiscal et divers autres facteurs touchant les placements sont susceptibles de changer. Ces renseignements ne constituent pas des conseils de placement ; ils ne doivent servir qu’à des fins de discussion avec votre conseiller RBC. Les sociétés, FIRI, SF RBC GP, RBCPD, la Banque Royale du Canada, leurs sociétés affiliées et toute autre personne n’acceptent aucune responsabilité pour toute perte directe ou indirecte découlant de toute utilisation de ce rapport ou des données qui y sont contenues.

® / MC Marque(s) déposée(s) de la Banque Royale du Canada. RBC Gestion de patrimoine est une marque déposée de la Banque Royale du Canada, utilisée sous licence. © 2018 Banque Royale du Canada. Tous droits réservés.


Nous voulons discuter de votre avenir financier.