RBC
Mobile RBC

RBC Gestion de patriomoine

GRATUIT – Dans Google Play OBTENIR – Dans l'App Store

Installer

Partager

Selon le Global Wellness Institute, le « bien-être » est défini comme la poursuite active d'activités, de choix et de modes de vie menant à un état de santé holistique.1 Pourtant, sur un plan plus personnel, chacun peut le définir un peu différemment dans sa propre vie — en effet, on peut y intégrer de nombreux aspects tels que le conditionnement physique, la nutrition, les sports, les soins que l'on se donne soi-même, des pratiques sociales et spirituelles, la découverte de la nature ou des loisirs, par exemple.

Les activités qui font la promotion du mieux-être et leurs bénéfices sur le plan de la santé ont gagné en visibilité au cours des dernières décennies; la dernière année, tout particulièrement, a mis en évidence l'importance de prioriser son mieux-être.

Adopter des habitudes de bien-être dans son quotidien

« Depuis le début de la pandémie, il y a définitivement eu une sensibilisation accrue quant aux bienfaits de prendre soin de soi-même, quelle que soit l'approche adoptée », de mentionner Tanya Porter, directrice des arts vivants au The Inner Space. « Que ce soit au début de la pandémie ou tout au long de celle-ci, nombreuses sont les personnes qui se sont trouvées sans un sens de la routine ou qui ont eu besoin de s'en créer une nouvelle, et cela peut être une expérience traumatisante. »

Ceci étant, la création d'un sens de la structure grâce à une pratique visant le mieux-être, peut s'avérer avantageuse à de nombreux égards. La recherche démontre que la constance et la routine peuvent jouer un rôle important dans sa santé mentale et physique globale.2 Plus concrètement, la pratique régulière d'une activité comme le yoga, par exemple, peut aider à diminuer son stress et son anxiété ainsi que sa pression artérielle, améliorer sa concentration et sa mémoire, accroître son niveau d'énergie, procurer un soulagement de la douleur et améliorer son sommeil.3

Tel que le souligne Tanya Porter, « Pour plusieurs, s'engager de la sorte envers une routine établie peut s'avérer difficile, et ce, pour plusieurs raisons. Ce dont on doit se souvenir, comme point de départ, c'est que le temps que vous y consacrez ne doit pas nécessairement être significatif. En effet, même quelques minutes seulement par jour feront une différence. L'objectif premier serait de choisir un moment régulier et de le consacrer sur une base régulière à une activité visant à prendre soin de soi-même. »

Les avantages pour les générations plus jeunes

Si vous étiez un parent de jeunes enfants, de préadolescents ou d'adolescents, aider les jeunes membres de votre famille à développer et à adopter une routine ayant pour but de prendre soin de soi-même pourra jouer un rôle important pour ce qui est de leur inculquer de bonnes habitudes de santé à long terme. Tel que l'explique Tanya Porter : « À des étapes moins avancées de la vie, alors que le cerveau continue de se développer, des pratiques comme le yoga et la pleine conscience aident à créer une fondation stable pour gérer ses émotions et son contrôle de soi. » Des études indiquent aussi que ces pratiques peuvent s'avérer bénéfiques à maints égards, entre autres pour : améliorer les habiletés motrices, la perception spatiale, la force et la stabilité; bonifier sa confiance en soi et son image corporelle; améliorer ses facultés de concentration et son rendement scolaire; et stimuler la créativité.4

« Le yoga et la méditation, particulièrement dans le contexte actuel, peuvent être un moyen formidable pour gérer l'anxiété des jeunes, en les aidant à se sentir connectés et appuyés, peu importe ce qui se passe dans le monde extérieur, » de noter Tanya Porter.

Se connecter grâce au yoga, à la méditation et à la pleine conscience

Étant donné les réalités et les restrictions de la pandémie, et leurs incidences du point de vue humain et des rapports sociaux, plusieurs se sont sentis très isolés, très seuls et habités par le sentiment d'être piégés. Le fait de ne pas savoir ce qui nous attend peut aussi créer un sentiment inconfortable d'incertitude.

« L'esprit peut aussi être très occupé, particulièrement lors d'une période comme celle que nous vivons. En s'appuyant sur une pratique de mieux-être, comme le yoga, la méditation ou la pleine conscience, les gens peuvent se sentir plus confortables avec le présent et l'expérience de ne pas savoir ce qui nous attend, » de préciser Tanya Porter. « Ces pratiques de soins que l'on se donne soi-même peuvent aussi s'avérer un outil puissant pour susciter une introspection bénéfique, et un sentiment de calme, peu importe ce qu'on vit. »

« Disons, par exemple, qu'on est sujet à une pensée angoissante. Lorsque cela survient, il y a une réponse émotionnelle et physique à cette pensée, et le résultat fait souvent en sorte qu'on a de la misère à respirer. Or, aussi bien avec le yoga qu'avec la méditation, tout est centré sur la respiration, » de mentionner Tanya Porter. « Une bonne respiration crée une excellente connexion entre ses pensées et ses sentiments, et établit une connexion plus forte quant à la conscience qu'on a de son corps, ce qui pourrait mieux vous outiller pour ce qui est de composer avec certaines situations stressantes. »

Les avantages des activités en plein air

Lorsque vous choisissez d’intégrer dans votre routine du mieux-être et des soins que l'on se donne soi-même, tâchez, autant que possible, de vous livrer à ces activités à l'extérieur, ce qui pourrait amplifier les résultats escomptés. En effet, diverses études et recherches ont conclu que les personnes qui faisaient de l'exercice et des activités physiques à l'extérieur dans la nature bénéficiaient d'une meilleure santé mentale et d'un meilleur sommeil.5 Un rendement cognitif amélioré et une gamme de bénéfices physiologiques ont aussi été associés avec le conditionnement physique pratiqué à l'extérieur.6

« Sortir à l'extérieur chaque jour, si ce n'est que pour prendre de l'air et une marche, est important pour tout un chacun », de réitérer Tanya Porter. « Du point de vue des soins que l'on se donne soi-même, j'encourage souvent les gens à se promener dans la nature ou même autour du bloc, et de se concentrer sur leur respiration. Soyez présent dans le moment, et avec chaque pas, permettez à votre pied de tomber de sorte que vous sentiez le sol sous vos pieds. Il peut s'agir d'une façon efficace pour trouver la clarté d'esprit et le calme dans votre journée. »

Afin de maximiser les bienfaits aux plans de la santé et du mieux-être, des études recommandent de passer deux heures par semaine ou 20 minutes et plus par jour dans un environnement naturel comme un parc, un boisé ou une plage.7 Une étude spécifique souligne d'ailleurs qu'il importe peu comment ces deux heures se déroulent — les résultats positifs constatés par les participants à l'étude découlant du seul fait d'être à l'extérieur, peu importe l'activité exercée.8

elderly woman meditating

Prendre de petits pas afin de prioriser les soins que l'on se donne soi-même

Lorsqu'il s'agit des bonnes habitudes de vie et de mode de vie, il est important de trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous et votre famille. Si vous ne vous étiez jamais adonné à des activités axées sur les soins que l'on se donne soi-même, comme le yoga ou la méditation, ou que vous étiez incertains à savoir si elles pourraient vous convenir ou non, commencez par intégrer de petites choses dans votre quotidien.

Étant donné le contexte actuel et la tendance envers les activités virtuelles, et selon votre niveau de confort et votre situation, les options à considérer pourraient être de vous inscrire à une classe virtuelle, d'utiliser une application de mieux-être, de vous promener à l'heure du midi, d'écrire vos objectifs de mieux-être ou de choisir une activité en compagnie d'un membre de votre famille ou de votre ménage.

« Même si vous ne grugiez que cinq minutes par jour pour vous concentrer sur votre respiration ou à une autre activité de relaxation, vous investiriez dans vous-même, » d'insister Tanya Porter. « Peu importe la forme de soins choisis, le seul fait de vous engager à vous accorder la priorité peut devenir l'assise pour créer des habitudes de mieux-être qui vous dureront toute une vie. »

Une simple méditation consciente

Qu'il s'agisse d'une activité en fin de journée pour décompresser et se réinitialiser après le travail, ou une façon positive de débuter votre journée, une routine de relaxation, même de cinq minutes par jour, pourra vous aider à réduire votre stress et améliorer votre état d'esprit.

Prenez le temps dont vous avez besoin entre chacune de ces étapes :

Déposez ce que vous pourriez avoir dans vos mains (surtout un téléphone cellulaire !).

Si vous êtes assis, mettez vos mains sur vos genoux.

Fermez vos yeux ou regardez, sans le fixer, un point donné devant vous.

Concentrez-vous entièrement sur votre condition physique et les sensations dans votre corps.

Permettez à votre corps de se sentir exactement comme il se sent en ce moment.

Observez et prenez conscience de la sensation de vos pieds se connectant au sol.

Observez votre corps qui est supporté par la chaise sur laquelle vous êtes assis.

Invitez votre corps à se laisser aller jusqu'au sol sous vos pieds.

Laissez la gravité supporter votre poids.

Concentrez-vous sur votre respiration et invitez votre estomac à relaxer.

Accueillez votre prochaine respiration, en permettant à votre estomac de s'arrondir et se remplir.

Expirez complètement, en permettant à votre nombril de se rétracter en direction de votre colonne vertébrale.

Continuez à vous observer alors que vous accueillez chaque respiration et la libérez complètement.

Trouvez-vous ici — incarné, supporté et présent à chaque moment, au gré de votre respiration.

Cet exemple de méditation a été publié avec la permission de son auteure originale, Tanya Porter.

Note : Les directives ci-dessus qui suivent ne vous sont présentées qu'à titre de recommandations générales. Avant de débuter toute activité ou tout régime de mieux-être, il est important de consulter votre médecin ou professionnel de la santé.

Références :

  1. “What Is Wellness?” Global Wellness Institute website. Accessed March 2021. https://globalwellnessinstitute.org/what-is-wellness/ [en anglais seulement].
  2. Katherine R. Arlinghaus and Craig A. Johnston. “The Importance of Creating Habits and Routine.” National Library of Medicine. Dec. 29, 2018. Accessed March 2021. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30800018/ [en anglais seulement].
  3. “The Health Benefits of Yoga.” The Wellness Institute website. Accessed March 2021. https://wellnessinstitute.ca/health-benefits-of-yoga/ [en anglais seulement].
  4. Marlynn Wei, MD, JD. “7 Ways Yoga Helps Children and Teens.” Psychology Today. May 22, 2015. Accessed March 2021. https://www.psychologytoday.com/ca/blog/urban-survival/201505/7-ways-yoga-helps-children-and-teens [en anglais seulement].
  5. Alex Hutchinson. “The Benefits of ‘Green Exercise’ Go Far Beyond Physical Fitness.” The Globe and Mail. February 22, 2021. https://www.theglobeandmail.com/life/health-and-fitness/article-green-exercise-is-crucial-to-reducing-stress-and-anxiety-study-finds/ [en anglais seulement].
  6. Mathew P. White et al. “Spending at Least 120 Minutes a Week in Nature Is Associated with Good Health and Wellbeing.” US Library of Medicine. June 13, 2019. Accessed March 2021. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6565732/ [en anglais seulement].
  7. PaRx website. Accessed March 2021. PaRx is Canada’s first national, evidence-based nature prescription program. https://www.parkprescriptions.ca/patients [en anglais seulement].
  8. Mathew P. White et al. “Spending at Least 120 Minutes a Week in Nature Is Associated with Good Health and Wellbeing.” US Library of Medicine. June 13, 2019. Accessed March 2021. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6565732/ [en anglais seulement].

Note : Le contenu de cet article n'est destiné qu'à des fins d'information générale. Étant donné que les besoins varient d'un individu à l'autre, il est essentiel de discuter de votre situation personnelle et de votre santé avec un professionnel qualifié de la santé.

Ce document a été préparé pour les sociétés membres de RBC Gestion de patrimoine, RBC Dominion valeurs mobilières Inc. (RBC DVM)*, RBC Phillips, Hager & North Services-conseils en placements inc. (RBC PH&N SCP), RBC Gestion mondiale d’actifs Inc. (RBC GMA), la Société Trust Royal du Canada et la Compagnie Trust Royal (collectivement, les « sociétés ») ainsi que leurs sociétés affiliées, RBC Placements en Direct Inc. (RBCPD)*, Services financiers RBC Gestion de patrimoine inc. (SF RBC GP) et Fonds d’investissement Royal Inc. (FIRI). *Membre–Fonds canadien de protection des épargnants. Chacune des sociétés, FIRI, SF RBC GP, RBCPD et la Banque Royale du Canada sont des entités juridiques distinctes et affiliées. Par « conseiller RBC », on entend les banquiers privés employés par la Banque Royale du Canada, les représentants inscrits de FIRI, les représentants-conseils employés par RBC PH&N SCP, les premiers conseillers en services fiduciaires et les chargés de comptes employés par la Compagnie Trust Royal ou la Société Trust Royal du Canada ou les conseillers en placement employés par RBC DVM. Au Québec, les services de planification financière sont fournis par FIRI ou par SF RBC GP, qui sont inscrits au Québec en tant que cabinets de services financiers. Ailleurs au Canada, les services de planification financière sont offerts par l’entremise de FIRI, de la Société Trust Royal du Canada, de la Compagnie Trust Royal ou de RBC DVM. Les services successoraux et fiduciaires sont fournis par la Société Trust Royal du Canada et la Compagnie Trust Royal. Si un produit ou un service particulier n’est pas offert par l’une des sociétés ou par FIRI, les clients peuvent demander qu’un autre partenaire RBC leur soit recommandé. Les produits d’assurance sont offerts par l’intermédiaire de SF RBC GP, filiale de RBC DVM. Lorsqu’ils offrent ou vendent des produits d’assurance vie dans toutes les provinces sauf le Québec, les conseillers en placement agissent à titre de représentants en assurance de SF RBC GP. Au Québec, les conseillers en placement agissent à titre de conseillers en sécurité financière de SF RBC GP. Les stratégies, les conseils et les données techniques contenus dans cette publication sont fournis à nos clients à titre indicatif. Ils sont fondés sur des données jugées exactes et complètes, mais nous ne pouvons en garantir l’exactitude ni l’intégralité. Le présent document ne donne pas de conseils fiscaux ou juridiques, et ne doit pas être interprété comme tel. Les lecteurs sont invités à consulter un conseiller juridique ou fiscal qualifié ou un autre conseiller professionnel lorsqu’ils prévoient mettre en oeuvre une stratégie. Ainsi, leur situation particulière sera prise en considération comme il se doit et les décisions prises seront fondées sur la plus récente information qui soit. Les taux d’intérêt, l’évolution du marché, le régime fiscal et divers autres facteurs touchant les placements sont susceptibles de changer. Ces renseignements ne constituent pas des conseils de placement ; ils ne doivent servir qu’à des fins de discussion avec votre conseiller RBC. Les sociétés, FIRI, SF RBC GP, RBCPD, la Banque Royale du Canada, leurs sociétés affiliées et toute autre personne n’acceptent aucune responsabilité pour toute perte directe ou indirecte découlant de toute utilisation de ce rapport ou des données qui y sont contenues.

® / MC Marque(s) déposée(s) de la Banque Royale du Canada. RBC Gestion de patrimoine est une marque déposée de la Banque Royale du Canada, utilisée sous licence. © 2018 Banque Royale du Canada. Tous droits réservés.


Nous voulons discuter de votre avenir financier.