RBC
Mobile RBC

RBC Gestion de patriomoine

GRATUIT – Dans Google Play OBTENIR – Dans l'App Store

Installer

Partager

La plupart des Canadiens voient leur régime enregistré d’épargne-retraite (REER) comme une importante source de revenu pour la retraite. Pour atteindre vos objectifs de retraite, il est essentiel de comprendre comment tirer le meilleur parti de votre REER – et maximiser les avantages fiscaux connexes.

Qu’est-ce qu’un REER ?

Un REER est un instrument de placement à l’abri de l’impôt qui constitue une méthode efficace pour épargner en vue de la retraite. Les cotisations REER donnent lieu à une déduction fiscale, et le revenu gagné dans le régime s’accumule à l’abri de l’impôt. Les particuliers qui disposent de droits de cotisation à leur REER au Canada peuvent cotiser jusqu’à la fin de l’année au cours de laquelle ils atteignent l’âge de 71 ans.

Les types de placements admissibles au titre d’un REER comprennent les titres à revenu fixe, les actions, les fonds communs de placement, les actions de sociétés fermées, et plus encore. De plus, l’abolition en 2005 de la limite de contenu étranger dans les régimes d’épargne enregistrés vous permet désormais d’investir partout dans le monde.

Avantages des placements dans les REER

La plupart des gens connaissent les avantages des REER, mais nombreux sont ceux qui n’en exploitent pas les particularités au maximum. Il y a trois principaux avantages à investir dans un REER : économies d’impôt, capitalisation avec report d’impôt et fractionnement du revenu.

1. Économie d’impôt

Les cotisations à un REER sont déductibles d’impôt, sous réserve de certains plafonds prescrits. Vous pouvez décider de déduire de votre revenu imposable toute cotisation versée à un REER l’année où elle est versée. Cette déduction réduit le montant du revenu imposable et, donc, l’impôt exigible. L’économie d’impôt réelle dépendra de votre taux d’imposition marginal.

Le tableau présenté ci-dessous indique le montant d’impôt épargné et le coût après impôt d’une cotisation REER de 1 000 $ à différents taux marginaux d’imposition.

Taux d’imposition marginal Économie d’impôt Coût après impôt
25 % 250 $ 750 $
40 % 400 $ 600 $
45 % 450 $ 650 $

2. Capitalisation à l’abri de l’impôt

L’une des possibilités les plus intéressantes du REER est le rendement à imposition différée des revenus gagnés au sein du régime. L’expression « avec report d’impôt » désigne le fait que tout le revenu gagné dans un REER s’accumule à l’abri de l’impôt jusqu’au retrait.

Si vous avez 10 000 $ à investir et que vous avez le choix de verser ou non une cotisation à un REER, examinez le tableau ci-dessous qui montre la différence entre investir à l’intérieur et à l’extérieur d’un REER (c.-à-d., avec report d’impôt ou non). N’oubliez pas que si vous investissez dans un REER, vous économiserez 4 000 $ d’impôt (en supposant un taux d’imposition de 40 %). Ainsi, une cotisation de 10 000 $ à un REER se compare à un placement de 6 000 $ à l’extérieur du REER, en supposant que les économies d’impôt sont réinvesties.

Capitalisation à l’abri de l’impôt – 8 %

Le graphique à barres montre les différences entre un placement de 10 000 $ dans un REER et un placement de 10 000 $ en dehors d’un REER

Le graphique à barres montre les différences entre un placement de 10 000 $ dans un REER et un placement de 10 000 $ en dehors d’un REER, tous deux à un taux composé de 8 %, sur des périodes de 10 ans, 20 ans et 30 ans. Après 10 ans, ces placements valent 9 589 $ en dehors du REER et 21 589 $ dans le REER. Après 20 ans, le capital investi en dehors du REER vaut 15 324 $ et celui dans le REER, 46 410 $. Et après 30 ans, la valeur du placement en dehors du REER est de 24 490 $ et celle du placement dans le REER, de 100 627 $..


Hors du REER

À l’intérieur du REER

Comme vous le voyez dans le tableau, la cotisation au REER est plus avantageuse, mais jusqu’à quel point ?

Pour évaluer l’avantage que confère l’investissement dans un REER, nous avons converti la valeur du REER en un montant après impôt. Aux fins de cette comparaison, supposons que, la dixième année, vous retirerez les 21 589 $ accumulés et que ce revenu est imposable à un taux de 40 %. Même dans le cas improbable où il faudrait liquider le REER la dixième année, vous aurez accumulé 3 364 $ de plus en investissant dans un REER. Si vous laissez l’argent dans le REER après la dixième année, il fructifiera encore davantage.

3. Fractionnement du revenu

Les stratégies de fractionnement du revenu entre conjoints peuvent procurer d’importantes économies d’impôt. L’une des façons les plus simples, mais néanmoins efficaces, de fractionner le revenu entre des partenaires consiste à cotiser à un REER de conjoint. Cette stratégie vise à procurer aux deux parties le même revenu de retraite de sorte qu’ils auront le même taux d’imposition une fois à la retraite.

Utilisation du crédit REER des acheteurs d’une première maison

Le Régime d’accession à la propriété du gouvernement fédéral vous permet d’utiliser jusqu’à 35 000 $ (70 000 $ pour un couple) de votre épargne REER pour financer la mise de fonds de votre première maison. Pour utiliser les fonds de votre REER, ceux-ci doivent y avoir été déposés depuis au moins 90 jours. Vous devez avoir signé un contrat d’achat ou de construction d’un logement admissible. Le retrait n’est pas imposable si la somme est remboursée dans les 15 ans qui suivent.

Pour l’année d’imposition 2022 et les années subséquentes, le budget fédéral propose de porter de 5 000 $ à 10 000 $ le montant utilisé pour le calcul du Crédit d’impôt pour l’achat d’une première habitation. Cela permettrait d’octroyer un crédit d’impôt maximal de 1 500 $ aux acheteurs d’une maison admissibles.

Connaître ses options

Un REER est un excellent moyen d’épargner pour l’avenir et vous permet de profiter de belles déductions fiscales et des reports d’impôt significatifs jusqu’au retrait. Assurez-vous de bien comprendre vos options avant d’y cotiser.


Au Québec, les services de planification financière sont fournis par RBC Gestion de patrimoine Services Financiers. qui est autorisé comme une société de services financiers dans cette province. Dans le reste du Canada, les services de planification financière sont disponibles à travers RBC Dominion valeurs mobilières.