RBC
Mobile RBC

RBC Gestion de patriomoine

GRATUIT – Dans Google Play OBTENIR – Dans l'App Store

Installer

Partager

Les titres à revenu fixe sont des instruments de créance émis par un gouvernement, une société ou une autre entité pour financer et faire croître leurs activités. Ils procurent aux investisseurs un rendement sous forme de versements périodiques fixes et le remboursement du capital à l’échéance.

Les titres à revenu fixe comprennent les obligations, les bons du Trésor, les certificats de placement garanti (CPG), les créances hypothécaires et les actions privilégiées, qui représentent tous un prêt consenti par l’investisseur à l’émetteur de l’instrument.

Pourquoi investir dans des titres à revenu fixe ?

Ces instruments de créance constituent des moyens d’obtenir un portefeuille diversifié. Pour de nombreux investisseurs, notamment les retraités, les placements à revenu fixe procurent un moyen sûr et peu risqué de produire un revenu stable. Dans la plupart des cas, tant que ces titres sont détenus jusqu’à l’échéance, ils offrent un rendement garanti, car leurs paiements sont connus à l’avance.

Voici une liste de certains titres à revenu fixe courants et leur fonctionnement :

Obligations

Une obligation est un prêt octroyé par un investisseur à un émetteur (p. ex. un gouvernement ou une société). En retour, l’émetteur s’engage à rembourser le capital (ou la valeur nominale) de l’obligation à une date d’échéance déterminée et à verser périodiquement des intérêts (généralement tous les six mois). Les principaux émetteurs d’obligations sont les gouvernements et les sociétés.

Obligations d’épargne

Les obligations d’épargne émises par le gouvernement canadien et par divers gouvernements provinciaux sont différentes des obligations classiques. Pendant plusieurs années, les obligations d’épargne du Canada (OEC) ont été des instruments de placement sûrs qui offraient aux Canadiens un taux de rendement garanti. Les OEC, qui ne peuvent plus être achetées, offraient généralement un taux d’intérêt minimum garanti (il existait également des obligations à intérêt composé), sans frais, et pouvaient être encaissées à tout moment. Il faut souligner que toutes les OEC en circulation sont arrivées à échéance et qu’elles ont cessé de produire des intérêts en décembre 2021 : le moment est venu de les encaisser dans vos succursales bancaires proches. Les banques vous rembourseront la valeur nominale et les intérêts accumulés, en espèces ou sous forme de dépôt dans votre compte bancaire.

Certificats de placement garanti (CPG)

Les CPG sont des billets à rendement et à durée fixes, émis par une société de fiducie. De nombreux CPG sont assurés par la Société d’assurance-dépôts du Canada (SADC), jusqu’à un total de 100 000 $ couvrant les intérêts et le capital. Les CPG ne sont généralement pas remboursables avant la date d’échéance.

Bons du Trésor

Les bons du Trésor sont le type le plus sûr de titres de créance à court terme émis par le gouvernement fédéral. Ces placements idéaux pour les investisseurs qui recherchent une période de placement d’un à douze mois sont très liquides. Par rapport à d’autres titres à revenu fixe, ils sont considérés comme extrêmement sûrs en raison de la garantie de l’État.

Acceptations bancaires

Les acceptations bancaires sont des billets à ordre à court terme émis par une société et assortis de la garantie inconditionnelle (l’acceptation) d’une grande banque à charte. Elles offrent un rendement supérieur à celui des bons du Trésor, ainsi qu’une qualité et une liquidité supérieures à celles de la plupart des billets de trésorerie. Un billet de trésorerie est un instrument de créance non garanti généralement émis pour financer les dettes à court terme d’une entreprise.

Titres adossés à des créances hypothécaires (TACH) en vertu de la Loi nationale sur l’habitation (LNH)

Un titre adossé à des créances hypothécaires (TACH) en vertu de la LNH est un placement qui allie les caractéristiques des hypothèques résidentielles et celles des obligations gouvernementales canadiennes. Les investisseurs TACH reçoivent un revenu mensuel comprenant une combinaison de paiements de capital et d’intérêts provenant d’un fonds d’hypothèques.

Coupons détachés et obligations résiduelles

Les coupons détachés et les obligations résiduelles sont des instruments achetés à prix réduit qui viennent à échéance à la valeur nominale (100). Ils prennent de la valeur avec le temps. Bien que le revenu d’intérêts ne soit payable qu’à l’échéance, un montant d’intérêt nominal s’accumule chaque année. Ce montant doit être inclus dans le revenu de l’acheteur aux fins de l’impôt. Disons par exemple qu’un investisseur détient une obligation dont la valeur nominale est de 100 $. Cette obligation présente actuellement un cours réduit de 95,92 $, arrive à échéance dans 30 mois et procure un coupon semestriel de 5 %. Par conséquent, le rendement courant de l’obligation est de 5,21 % (coupon de 5 % x valeur nominale de 100 $)/prix du marché de 95,92 $). La différence entre le prix d’achat et 100 $ est traitée comme un revenu d’intérêts. Les coupons détachés offrent généralement des rendements plus élevés et peuvent aussi fluctuer davantage que les obligations d’une durée et d’une qualité de crédit comparables. En raison de toutes les caractéristiques énoncées ci-dessus, ils conviennent particulièrement bien aux comptes protégés par un abri fiscal tels que les régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) et les fonds enregistrés de revenu de retraite (FERR).

Portefeuille échelonné

Un portefeuille échelonné est une stratégie de placement qui consiste à acheter des obligations assorties de dates d’échéance différentes. Ainsi, un investisseur peut réagir aux fluctuations des taux d’intérêt rapidement. Généralement, chaque position du portefeuille a la même dimension que la suivante, et l’intervalle de temps qui sépare les échéances est à peu près égal. Un portefeuille échelonné contribue à étaler le risque de réinvestissement sur une longue période, ce qui permet de niveler les conséquences des variations des taux d’intérêt.


Au Québec, les services de planification financière sont fournis par RBC Gestion de patrimoine Services Financiers. qui est autorisé comme une société de services financiers dans cette province. Dans le reste du Canada, les services de planification financière sont disponibles à travers RBC Dominion valeurs mobilières.