Planification successorale : un rapport révèle que de nombreux Canadiens ne sont pas prêts

Planification successorale
Perspectives

Bon nombre de Canadiens n’ont pas rédigé de testament, n’ont pas nommé de fondé de pouvoir ou n’ont pas commencé à planifier leur succession. Renseignez-vous sur le sondage mené pour en connaître les raisons.

Partager

Les Canadiens comprennent que la planification successorale permet d’assurer le respect de leurs volontés en cas de maladie ou de décès. Pourtant, beaucoup d’entre eux n’ont pas mis en place les éléments clés d’un plan successoral, tels que la rédaction d’un testament ou la désignation d’un fondé de pouvoir. De récentes recherches expliquent pourquoi il en est ainsi.

Principales constatations des recherches

En collaboration avec RBC Trust Royal, le National Institute on Ageing (NIA) a produit un rapport qui présente le point de vue des Canadiens sur la planification successorale. Le rapport s’appuie sur les résultats d’un sondage Ipsos mené en avril 2022. En voici les principales constatations :

Les Canadiens savent que la planification successorale est importante

  • Quatre-vingt-onze pour cent des Canadiens pensent que le testament est un élément important d’un plan successoral.
  • Quatre-vingt-six pour cent des Canadiens pensent que les procurations sont un élément important d’un plan successoral.
  • En ce qui concerne l’absence de testament, 59 pour cent des Canadiens croient que l’une des conséquences est que personne ne connaîtra leurs volontés ou ne les respectera, alors que 16 pour cent pensent que l’absence de testament n’a aucune conséquence ou n’en connaissent aucune.

Au Canada, en cas de décès d’une personne sans testament, chaque province ou territoire applique des règles différentes pour la distribution des actifs, ce qui favorise les structures traditionnelles de la famille. Un plan successoral permet de s’assurer que vos volontés sont respectées et que vos proches, quel que soit le rôle qu’ils jouent dans votre vie, sont pris en compte.

Plusieurs Canadiens n’ont pas élaboré un plan

En matière de planification successorale, les Canadiens d’un certain âge devancent les plus jeunes ; toutefois, de nombreux Canadiens n’ont pas préparé de plan successoral ou les éléments clés d’un tel plan. La prise de conscience des conséquences de l’absence de testament n’a pas été une incitation à l’action, de même que la connaissance de l’importance de désigner un fondé de pouvoir.

  • Moins du tiers (30 pour cent) des Canadiens ont un plan successoral.
  • Moins de la moitié (48 pour cent) des Canadiens ont un testament.
    • C’est le cas de 74 pour cent des répondants de 55 ans et plus, contre seulement 34 pour cent des 35 à 54 ans et 30 pour cent des 18 à 34 ans.
  • Dans l’ensemble, 35 pour cent des Canadiens ont désigné un fondé de pouvoir.
  • Moins de jeunes Canadiens (28 pour cent des 35 à 54 ans et 21 pour cent des 18 à 34 ans) affirment avoir nommé un fondé de pouvoir chargé de leurs affaires, mais la proportion de Canadiens âgés de 55 ans et plus qui l’ont fait reste relativement faible (53 pour cent).

Pourquoi ne planifient-ils pas leur succession ?

Bien que les Canadiens reconnaissent que les éléments clés d’un plan successoral sont importants, bon nombre d’entre eux ne comprennent toujours pas les bases de la planification successorale. Par ailleurs, beaucoup ne savent pas par où commencer pour mettre de l’ordre dans leurs affaires ou ont des idées fausses sur le processus de planification successorale.

  • Vingt-cinq pour cent des Canadiens qui n’ont pas de testament disent qu’ils ne savent pas comment s’y prendre.
  • Près des deux tiers des répondants (65 pour cent) n’ont pas nommé de fondé de pouvoir, et 23 pour cent d’entre eux ont dit qu’ils ne savent pas comment s’y prendre.
  • Les jeunes (18 à 34 ans) pensent qu’il faut avoir atteint un certain âge pour faire son testament (43 pour cent) ou désigner un fondé de pouvoir (38 pour cent).
  • De nombreux Canadiens pensent qu’il faut posséder des biens de grande valeur ou complexes pour établir un plan successoral, un testament ou une procuration.

Pour commencer à planifier leur succession, les Canadiens peuvent faire l’inventaire de leurs actifs et réfléchir soigneusement à leurs volontés, à leurs besoins potentiels, à l’endroit où ils aimeraient vivre et recevoir des soins, ainsi qu’aux besoins de leurs proches.

À la lumière de ces constatations, nous avons pour but de dissiper toute idée fausse et d’aider nos clients à élaborer un plan successoral qui cadre avec leurs objectifs. Le meilleur moment pour amorcer le processus est maintenant.

Vieillissement de la population canadienne

D’ici 2031, lorsque les plus jeunes baby-boomers auront fêté leurs 65 ans et que les plus âgés atteindront 85 ans, au moins un Canadien sur cinq (21,3 pour cent) aura 65 ans ou plus1. La mise en place d’un plan successoral, même à un jeune âge, apporte souvent la tranquillité d’esprit à la personne concernée et à ses proches.

Veuillez regarder la vidéo ci-dessous pour comprendre comment vous pouvez, votre famille et vous, surmonter les obstacles à la planification successorale.

Lisez le rapport complet

Découvrez les résultats du sondage ainsi que les observations et recommandations respectives dans le rapport intitulé « De l’importance du testament : le point de vue des Canadiens sur la planification successorale ».

Téléchargez le rapport sur les résultats du sondage.

1Statistique Canada. (22 août 2022). « Projections démographiques pour le Canada (2021 à 2068), les provinces et les territoires (2021 à 2043) ». Consulté le 3 mars 2023 à l’adresse  https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/91-520-x/91-520-x2022001-fra.htm

À propos du National Institute on Ageing
Le National Institute on Ageing (NIA ; institut national sur le vieillissement) est un centre de décision et de recherche établi à l’Université métropolitaine de Toronto (anciennement l’Université Ryerson). Il s’emploie à favoriser le bien-être des personnes au fil du processus de vieillissement. Son mandat est unique, puisqu’il examine différents enjeux liés au vieillissement selon une perspective englobant le bien-être financier, psychologique et social. Pour en savoir plus, allez à niaging.ca.

À propos de RBC Royal Trust
Les résultats sont tirés d’un sondage mené par Ipsos du 22 au 25 avril 2022 au nom de RBC Trust Royal. Le sondage a été mené en ligne auprès d’un échantillon de 2 001 Canadiens de 18 ans et plus. L’échantillon a été établi par quotas et selon des pondérations afin que sa composition reflète celle de la population du Canada selon les données du recensement. La précision des sondages en ligne Ipsos est calculée en fonction d’un intervalle de crédibilité. Dans le cas présent, les résultats sont considérés comme étant précis à ±2,5 points de pourcentage, 19 fois sur 20, comparativement à ce qu’ils auraient été si tous les travailleurs canadiens adultes avaient été sondés.


RBC Trust Royal et RBC Gestion de patrimoine sont des secteurs opérationnels de Banque Royale du Canada. Veuillez cliquer sur le lien « Conditions d’utilisation » qui figure au bas de cette page pour obtenir plus d’information sur les entités qui sont des sociétés membres de RBC Gestion de patrimoine. Nous n’approuvons ni ne recommandons le contenu de cette publication, qui est fourni à titre d’information seulement et ne vise pas à donner des conseils. ®/MC Marque(s) de commerce de Banque Royale du Canada. RBC et Trust Royal sont des marques déposées de Banque Royale du Canada, utilisées sous licence. © Banque Royale du Canada 2023. Tous droits réservés.

RBC Gestion de patrimoine est une division opérationnelle de Banque Royale du Canada. Veuillez cliquer sur le lien « Conditions d’utilisation » qui figure au bas de cette page pour obtenir plus d’information sur les entités qui sont des sociétés membres de RBC Gestion de patrimoine. Nous n’approuvons ni ne recommandons le contenu de cette publication, qui est fourni à titre d’information seulement et ne vise pas à donner des conseils.

® / MC Marque(s) de commerce de Banque Royale du Canada utilisée(s) sous licence. © Banque Royale du Canada 2024. Tous droits réservés.


Soyez prêt pour ce que l’avenir vous réserve


Constituez le patrimoine prévu avec l’aide d’un conseiller, RBC Gestion de patrimoine.

Articles connexes

Planifiez l’avenir de votre famille : Planification successorale pour des citoyens américains au Canada

Planification successorale 1 minutes de lecture
- Planifiez l’avenir de votre famille : Planification successorale pour des citoyens américains au Canada

La fiducie testamentaire : le véhicule approprié pour votre plan successoral?

Planification successorale 6 minutes de lecture
- La fiducie testamentaire : le véhicule approprié pour votre plan successoral?

Choix d’un exécuteur testamentaire : quatre qualités à rechercher

Planification successorale 9 minutes de lecture
- Choix d’un exécuteur testamentaire : quatre qualités à rechercher