RBC
Mobile RBC

RBC Gestion de patriomoine

GRATUIT – Dans Google Play OBTENIR – Dans l'App Store

Installer

Partager

Lorsque vous réfléchissez à votre santé financière, il y a vraisemblablement plusieurs facteurs qui contribuent à votre portrait global. Et, au gré du temps, les pièces de ce portrait pourront changer selon l'évolution de votre vie ou de votre situation. Que vous soyez un diplômé récent, à vos débuts dans votre carrière, une personne avec des responsabilités familiales importantes ou un professionnel ou propriétaire d'entreprise de longue date, des revues financières périodiques de votre situation s'avéreront avantageuses.

Voici donc neuf initiatives essentielles qui devraient vous aider à rester sur la bonne voie quant à l'atteinte de vos objectifs.

1. Revoyez votre situation financière

Réaliser une revue financière est une manière simple d'obtenir un aperçu assez clair de votre portrait financier global et de votre situation présente. Si ce genre de revue personnalisée n'était pas quelque chose que vous avez déjà discuté avec un conseiller qualifié, considérez-le comme un canevas pour votre planification — celle-ci fera état de votre situation familiale, de vos objectifs financiers, de votre avoir net et de vos besoins de liquidités en plus d'information importante sur votre succession, vos assurances, votre retraite et toute autre. Une fois recueillis, ces détails pourront vous aider à guider vos discussions sur les stratégies ou types de planifications qui pourraient s'avérer avantageuses dans votre situation et vous orienter quant aux différentes pistes de planification à considérer. Cette information pourra être mise à jour régulièrement afin de vous permettre de constater vos progrès annuellement ou au fur et à mesure que votre situation change.

2. Développez des prévisions de retraite et/ou un plan financier

Pour de nombreux Canadiens, prévoir sa retraite est la principale préoccupation financière. En effet, une des questions les plus courantes qu'ils se posent est, « Aurai-je assez de fonds pour vivre confortablement à la retraite ? » Ou parmi les propriétaires d'entreprise, « Comment puis-je créer des revenus de retraite et seront-ils suffisants ? »

Que vous soyez à l'aube de la retraite ou que celle-ci se profile des décennies plus loin dans votre futur, une planification de retraite pourra vous offrir un aperçu de votre situation, vous indiquer des mesures financières à prendre ou des ajustements à apporter à votre planification selon votre projet de retraite. Elle vous permettra aussi d'identifier et de rendre compte de vos objectifs, et vous montrera comment le fait d'ajuster certaines hypothèses de travail pourra avoir une incidence sur vos projets de retraite.

Quel que soit votre âge, les assises d'une planification financière consistent en une réflexion et une identification de vos objectifs à court et à long terme. Puis, il s'agira de déterminer des plans concrets pour atteindre vos objectifs. À partir de l'information glanée dans votre revue financière et votre planification de retraite, vous pourriez souhaiter vous doter d'une planification financière personnalisée. Une planification financière porte sur tous les aspects de votre vie financière, incluant la gestion de vos liquidités et de votre dette, une planification fiscale et de placement, la gestion de risque, une planification de retraite et successorale, toutes ses composantes étant regroupées pour former un ensemble intelligible. Dans le cadre de votre planification financière, vous pourrez prendre connaissance de diverses prévisions qui vous indiqueront si vous serez en mesure d'atteindre vos objectifs à l'âge souhaité et qui tiennent compte d'éventuelles fluctuations. Votre planification identifiera aussi des stratégies pour vous aider à atteindre vos objectifs selon des horizons temporels définis.

Si vous aviez déjà un plan financier, rappelez-vous qu'il s'agit d'un outil que vous pouvez peaufiner au gré de changements dans votre situation ou au fur et à mesure que vous modifierez vos objectifs.

3. Assurez que votre répartition d'actifs est à jour

De façon assez régulière, revoyez la répartition d'actifs de vos placements (espèces, revenu fixe et actions), de même que leur répartition géographique et celle des devises, afin de déterminer si des changements sont nécessaires. Voici deux questions importantes à discuter avec votre conseiller qualifié :

  • ma répartition d'actifs est-elle appropriée à la lumière de ma tolérance au risque et de mes objectifs financiers et de retraite ?
  • ma situation ou mes objectifs ont-ils changé ?

En plus de votre répartition d'actifs, l'efficacité fiscale de vos placements et leur place dans vos régimes enregistrés et non enregistrés sont aussi des facteurs importants à revoir. Comme le veut l'adage populaire, « Ça n'est pas combien vous gagnez. C'est ce que vous conservez. » Par conséquent, une partie du processus doit être de réfléchir aux stratégies les plus judicieuses pour maximiser votre rendement après impôt.

4. Considérez des stratégies potentielles de fractionnement de revenu

Selon votre situation, certaines opportunités de fractionnement de revenu pourraient vous aider à alléger le fardeau fiscal de votre famille. Si les revenus de votre conjoint étaient modestes ou si les vôtres l'étaient ou si vous aviez des enfants ou petits-enfants aux revenus peu élevés, vous pourriez vouloir songer à mettre en place ce qui est désigné de « prêt au taux prescrit » à des fins de fractionnement de revenu. Cette stratégie consiste à accorder un prêt formel à un membre de votre famille ou une fiducie familiale au taux prescrit par l'Agence du revenu du Canada (ARC). Puis, les membres de votre famille ou la fiducie familiale pourront investir les fonds empruntés et gagner un revenu de placement sur ceux-ci. Pour autant que la stratégie soit exécutée adéquatement, le revenu net gagné serait imposé entre les mains du membre de la famille au revenu peu élevé — à son taux marginal d'imposition moindre— vous permettant ainsi de transférer l'impôt sur le revenu de placement et possiblement alléger le fardeau fiscal de votre famille.

Rappelez-vous que plus faible sera le taux prescrit par l'ARC, plus la stratégie s'avérera avantageuse.

Pour plus ample information sur le fractionnement de revenu, veuillez consulter l'article « Comment le fractionnement de revenu peut permettre de réaliser des économies d’impôt ».

5. Utilisez le crédit efficacement

Une partie des tâches associées à la gestion de vos finances consiste à faire attention et à maximiser vos opportunités des deux côtés de votre bilan. Selon votre situation, le moment serait peut-être propice pour vous de revoir vos obligations en matière de dette et de voir si vous pourriez bénéficier du contexte actuel de faibles taux d'intérêt pour refinancer votre dette à coût élevé, incluant vos prêts-étudiants, votre prêt automobile voire même votre hypothèque.

Si vous aviez plusieurs sources de dette, songez à consolider celles-ci, étant donné que cela pourrait vous permettre d'avoir accès à un taux d'intérêt moins élevé. Si vous bénéficiez déjà d'un taux concurrentiel sur votre dette, l'intérêt payé sur celle-ci est-il déductible de l'impôt? Si ce n'était pas le cas, discutez-en avec un conseiller qualifié afin de déterminer s'il existerait une façon de restructurer votre dette et vos actifs afin de réduire vos coûts d'intérêt ou de faire en sorte que l'intérêt sur le prêt soit déductible aux fins de l'impôt afin de réduire votre impôt exigible.

older woman with notebook

6. Revoyez vos structures de comptes afin de vous assurer qu'elles sont efficaces et appropriées

Établir la liste de tous vos comptes bancaires et de placement pourrait s'avérer un exercice des plus utiles dans le cadre de la préparation ou mise à jour de votre plan financier ou d'un inventaire familial. De plus, il pourrait s'agir d'une opportunité pour analyser comment chaque compte est détenu et si la structure de détention vous est avantageuse. Par exemple, plusieurs personnes détiennent des actifs non enregistrés conjointement avec leur conjoint pour des raisons de commodité, bien que la structure de détention pourrait ne pas être la plus appropriée ou en adéquation avec leurs objectifs successoraux. De plus, le recours à des comptes conjoints pourrait être problématique dans certaines situations, le conjoint cotitulaire du compte pouvant alors gérer les actifs dans celui-ci à votre insu et les actifs pouvant être exposés aux créanciers des cotitulaires du compte.

Vérifier comment vos comptes sont structurés pourrait aussi créer une opportunité pour maximiser les avantages fiscaux. Par exemple, si vous déteniez la majorité de vos actifs dans un compte de placement non enregistré, demandez-vous s'il serait approprié pour vous de cotiser des actifs de ce compte à votre REER et/ou CELI afin de bénéficier d'une croissance en report ou en franchise d'impôt.

7. Assurez-vous que votre testament ainsi que vos désignations de bénéficiaires et procurations sont à jour

En tant qu'adulte, peu importe votre âge, il est essentiel que vous ayez un testament valide en place. Et une fois que vous vous serez doté d'un tel testament, il sera tout aussi important de le garder à jour. Un testament est ce document légal qui guidera l'administration de votre succession et le moyen de vous assurer que vos biens seront distribués selon vos volontés après votre décès. Si vous décédiez sans testament, vos choix d'intentions et de volontés pourraient vous échapper, étant donné que votre succession serait administrée selon la législation en vigueur dans votre province ou territoire de résidence au moment de votre décès. Et si vous aviez un testament mais qu'il n'était pas à jour, cela pourrait entraîner des conséquences indésirables advenant que vos choix ou que votre situation aient changé depuis qu'ils ont été documentés à l'origine.

Il est recommandé en général de revoir son testament chaque trois à cinq ans ou à chaque fois que survient un événement de vie important. Certains des principaux événements de vie qui déclencheraient une telle revue incluent :

  • un changement de votre état civil;
  • le décès de votre conjoint ou d'un bénéficiaire;
  • tout ajout à votre famille;
  • des changements importants dans votre situation financière ou l'acquisition d'une nouvelle résidence;
  • un remplacement souhaité de personnes que vous aviez désignées à titre, par exemple, d'exécuteur ou de liquidateur, de bénéficiaire ou de tuteur pour des enfants mineurs.

En ce qui concerne vos régimes enregistrés, comme un REER/FERR, vos régimes de pension et polices d'assurance-vie, désigner un bénéficiaire pourrait réduire les droits d'homologation au décès (selon votre province de résidence), étant donné que le produit de ces régimes est versé directement au bénéficiaire au décès, et ce, en évitant la succession.

Note : Veuillez vérifier si cette option est disponible dans votre province ou territoire de résidence. Si vous aviez déjà désigné des bénéficiaires dans vos régimes ou polices d'assurance, ces désignations sont-elles à jour et reflètent-elles toujours vos volontés?

S'il est important de maintenir son testament à jour, il est tout aussi important de le faire pour ses procurations (mandat de protection au Québec), et ce, aussi bien pour ses finances que pour son bien-être personnel. Encore une fois, peu importe votre âge, si un imprévu survenait et créait une situation qui faisait en sorte que vous soyez inapte à prendre des décisions de façon autonome, ces documents seraient essentiels pour vous assurer d'être bien protégés et que vos volontés seront respectées pour ce qui est de gérer vos affaires.

8. Songez à vos valeurs et intentions en matière de dons de bienfaisance

Si la philanthropie était une valeur importante pour vous, réfléchissez à la manière dont vous effectuez des dons, aux montants et au moment de vos dons de même qu'aux types de vos dons. Nombreuses sont les personnes qui concentrent leurs dons plus près de la fin de l'année civile, souvent autour de la période des Fêtes et la date limite pour effectuer des dons afin de recevoir un crédit d'impôt. Aux fins de l'impôt, en tant qu'individu, vous avez droit à un crédit d'impôt pour don de bienfaisance lorsque vous faites un don à un donataire reconnu, comme une œuvre de bienfaisance enregistrée, et le crédit d'impôt pour don pourrait réduire vos impôts.

Selon vos motivations ou votre intérêt envers des causes caritatives, il existe plusieurs façons d'effectuer des dons de façon plus structurée — tout au long de l'année, de votre vivant et même au-delà. En lieu et place d'un don simple ou d'un don direct en espèces, la forme la plus courante de dons, les dons se déclinent en plusieurs options, dont le don de titres inscrits en bourse, un legs caritatif dans votre testament, la mise en place d'une fiducie de rentes avec droit réversible à une œuvre de bienfaisance ou d'un fonds à vocation arrêtée par le donateur ou d'une fondation privée.

En explorant les différentes avenues disponibles en matière de dons et en les alignant sur vos objectifs personnels ou familiaux, le fait de structurer vos dons pourrait vous aider à augmenter l'impact de vos initiatives caritatives dans le temps pour ces causes et organisations qui vous tiennent à cœur. De plus, vos dons pourront se faire en symbiose avec vos autres stratégies de planification fiscale, financière ou successorale en vue d'atteindre vos objectifs globaux.

9. Prenez des mesures pour simplifier votre vie financière

Voici quelques conseils qui pourraient vous aider à économiser temps et argent pour ce qui est d'organiser vos finances.

  • Consolidez vos finances. De nombreuses personnes ont plusieurs comptes actifs, une situation qui peut entraîner plus d'administration, une duplication des frais et possiblement des stratégies de placement différentes. Travailler avec un conseiller qualifié afin de consolider vos comptes peut vous permettre de tout regrouper efficacement et à moindre coût.
  • Faites vos transactions bancaires en ligne pour des raisons de commodité et pour un accès à vos comptes à portée de main.
  • Préautorisez vos paiements de factures pour économiser du temps et vous assurer que vos factures seront automatiquement payées lorsque leur paiement est exigible, ce qui peut faire en sorte de maintenir et de renforcer votre cote de crédit.
  • Mettez en place un régime de cotisations préautorisées afin de vous aider à prioriser votre épargne. En automatisant vos cotisations, les fonds prélevés à cette fin le seront sans que vous y pensiez, ce qui peut vous aider à diminuer vos dépenses courantes et à fructifier votre épargne pour le futur.
  • Conservez vos documents financiers et une liste de contacts pertinents dans un endroit sûr et désigné regrouper vos dossiers pertinents (p. ex. vos relevés et revues financières, feuillets d'impôt, prévisions de retraite, polices d'assurance, testament et procurations) et les conserver dans un endroit sûr vous aidera à rester organisé, et pourrait vous procurer la tranquillité d'esprit à vous et aux membres de votre famille (seulement ces personnes qui auront besoin de les retrouver) en ce que l'information a déjà été recueillie et est accessible le cas échéant.

Ce document a été préparé pour les sociétés membres de RBC Gestion de patrimoine, RBC Dominion valeurs mobilières Inc. (RBC DVM)*, RBC Phillips, Hager & North Services-conseils en placements inc. (RBC PH&N SCP), RBC Gestion mondiale d’actifs Inc. (RBC GMA), la Société Trust Royal du Canada et la Compagnie Trust Royal (collectivement, les « sociétés ») ainsi que leurs sociétés affiliées, RBC Placements en Direct Inc. (RBCPD)*, Services financiers RBC Gestion de patrimoine inc. (SF RBC GP) et Fonds d’investissement Royal Inc. (FIRI). *Membre–Fonds canadien de protection des épargnants. Chacune des sociétés, FIRI, SF RBC GP, RBCPD et la Banque Royale du Canada sont des entités juridiques distinctes et affiliées. Par « conseiller RBC », on entend les banquiers privés employés par la Banque Royale du Canada, les représentants inscrits de FIRI, les représentants-conseils employés par RBC PH&N SCP, les premiers conseillers en services fiduciaires et les chargés de comptes employés par la Compagnie Trust Royal ou la Société Trust Royal du Canada ou les conseillers en placement employés par RBC DVM. Au Québec, les services de planification financière sont fournis par FIRI ou par SF RBC GP, qui sont inscrits au Québec en tant que cabinets de services financiers. Ailleurs au Canada, les services de planification financière sont offerts par l’entremise de FIRI, de la Société Trust Royal du Canada, de la Compagnie Trust Royal ou de RBC DVM. Les services successoraux et fiduciaires sont fournis par la Société Trust Royal du Canada et la Compagnie Trust Royal. Si un produit ou un service particulier n’est pas offert par l’une des sociétés ou par FIRI, les clients peuvent demander qu’un autre partenaire RBC leur soit recommandé. Les produits d’assurance sont offerts par l’intermédiaire de SF RBC GP, filiale de RBC DVM. Lorsqu’ils offrent ou vendent des produits d’assurance vie dans toutes les provinces sauf le Québec, les conseillers en placement agissent à titre de représentants en assurance de SF RBC GP. Au Québec, les conseillers en placement agissent à titre de conseillers en sécurité financière de SF RBC GP. Les stratégies, les conseils et les données techniques contenus dans cette publication sont fournis à nos clients à titre indicatif. Ils sont fondés sur des données jugées exactes et complètes, mais nous ne pouvons en garantir l’exactitude ni l’intégralité. Le présent document ne donne pas de conseils fiscaux ou juridiques, et ne doit pas être interprété comme tel. Les lecteurs sont invités à consulter un conseiller juridique ou fiscal qualifié ou un autre conseiller professionnel lorsqu’ils prévoient mettre en oeuvre une stratégie. Ainsi, leur situation particulière sera prise en considération comme il se doit et les décisions prises seront fondées sur la plus récente information qui soit. Les taux d’intérêt, l’évolution du marché, le régime fiscal et divers autres facteurs touchant les placements sont susceptibles de changer. Ces renseignements ne constituent pas des conseils de placement ; ils ne doivent servir qu’à des fins de discussion avec votre conseiller RBC. Les sociétés, FIRI, SF RBC GP, RBCPD, la Banque Royale du Canada, leurs sociétés affiliées et toute autre personne n’acceptent aucune responsabilité pour toute perte directe ou indirecte découlant de toute utilisation de ce rapport ou des données qui y sont contenues.

® / MC Marque(s) déposée(s) de la Banque Royale du Canada. RBC Gestion de patrimoine est une marque déposée de la Banque Royale du Canada, utilisée sous licence. © 2018 Banque Royale du Canada. Tous droits réservés.


Nous voulons discuter de votre avenir financier.