RBC
Mobile RBC

RBC Gestion de patriomoine

GRATUIT – Dans Google Play OBTENIR – Dans l'App Store

Installer

Partager

Faire l’inventaire de ses actifs et de ses dettes, choisir ses bénéficiaires et mettre de l’ordre dans ses finances demande des heures de calculs minutieux et de réflexion.

Pourtant, malgré tous les soins que les gens portent à la création de leur plan successoral, il y a généralement une étape qui est négligée : désigner le liquidateur.

Les gens qui sous-estiment la complexité de la gestion d’un testament ou d’une fiducie choisissent souvent leur enfant aîné ou un ami proche pour assurer le bon déroulement de leurs derniers souhaits. Toutefois, peu d’entre eux comprennent que le règlement rapide et efficace d’un testament ou d’une fiducie peut s’avérer l’étape la plus ardue du processus d’administration successorale.

Saviez-vous qu’un règlement de succession comporte plus de soixante-dix tâches distinctes, dont le processus d’homologation et la production des déclarations de revenus ?

C’est particulièrement le cas pour les particuliers fortunés, pour qui les successions comprennent souvent une gamme complexe d’actifs, de propriétés et de placements, ce qui peut être déroutant pour un liquidateur non spécialiste (la personne qui exécute les clauses testamentaires).

Éléments à prendre en compte pour choisir un liquidateur

Être désigné comme liquidateur peut être considéré comme un grand honneur et un privilège, mais aussi comme un lourd fardeau pour quelqu’un qui n’est pas préparé ou qualifié.

Pour cette raison, il peut être judicieux d’avoir recours à des Services de liquidateur testamentaire.

Voici cinq éléments à prendre en considération pour déterminer si l’aide professionnelle est une bonne option pour vous et vos proches.

1. L’expertise

Assurer le bon règlement d’un plan successoral est un processus incroyablement complexe et aux multiples facettes, ce qui nécessite des compétences juridiques, financières et parfois sociales.

Vous devez donc vous demander si votre liquidateur possède l’expertise requise pour mener à bien vos plans et s’il a le temps de s’y consacrer. Voyez aussi s’il est prêt à rester en étroite communication avec les bénéficiaires, à prendre des décisions définitives et à user de fermeté au besoin.

Enfin, comme des conflits peuvent éclater entre les héritiers, des aptitudes en médiation peuvent aussi être utiles. Dispute resolution is an important skill set for this process.

2. Le contexte familial

Le rôle de liquidateur peut placer quelqu’un dans une situation délicate. C’est particulièrement le cas lorsque les parents choisissent un de leurs enfants pour veiller sur l’héritage d’autres membres de la famille, dont les frères et sœurs.

La succession implique en effet beaucoup plus que des enjeux juridiques et fiscaux. L’impartialité d’un liquidateur professionnel peut donc être grandement bénéfique pour apaiser les tensions familiales.

3. La responsabilité

Il importe de garder à l’esprit qu’un ami ou un être cher nommé comme liquidateur doit potentiellement endosser des responsabilités légales.

Les difficultés intellectuelles et émotionnelles que pose l’administration successorale sont bien connues, mais la responsabilité légale que les fiduciaires et les liquidateurs doivent assumer l’est moins.

Sachez qu’un liquidateur est entièrement responsable, de sorte que des actions en justice peuvent être intentées contre lui personnellement si les choses tournent mal. Si c’est le cas, ses propres actifs pourraient alors être en jeu, en plus des vôtres.

4. Le lieu de résidence du liquidateur

Le rôle de liquidateur exige un énorme don de son temps, en particulier si la distance représente un obstacle supplémentaire.

Gérer la succession d’un particulier fortuné peut être particulièrement éprouvant à cet égard, surtout si le liquidateur habite dans une autre province que celle du défunt ou, pire encore, dans un autre pays, ce qui peut ajouter des complexités fiscales. Jongler avec le temps de transport, les décalages horaires et les subtilités juridiques de chaque pays peut compromettre la communication et prolonger le processus.

5. L’agent du liquidateur (agent de l’exécuteur testamentaire hors Québec)

Si vous voulez qu’un proche occupe un rôle clé dans votre succession, il peut être avantageux d’embaucher un agent du liquidateur pour l’aider.

Ce dernier pourrait alors guider le liquidateur ou le fiduciaire pour tout ce qui a trait à la fiscalité, à l’immobilier et aux décisions financières, tout en respectant son pouvoir décisionnel.

Un enfant majeur nommé liquidateur par ses parents peut se sentir contraint d’assumer son rôle, mais il faut garder à l’esprit qu’il a sa carrière et ses propres affaires à gérer.

La désignation du liquidateur

Étant donné la nature complexe du rôle de liquidateur, il est important de consulter des professionnels pour vous aider à évaluer votre situation. Vous offrirez ainsi la tranquillité d’esprit à vos bénéficiaires et protégerez l’héritage que vous souhaitez leur léguer.

Enfin, lorsque vous aurez choisi votre liquidateur, n’oubliez pas d’en informer votre conseiller, afin que celui-ci sache à qui s’adresser au moment venu.


Au Québec, les services de planification financière sont fournis par RBC Gestion de patrimoine Services Financiers. qui est autorisé comme une société de services financiers dans cette province. Dans le reste du Canada, les services de planification financière sont disponibles à travers RBC Dominion valeurs mobilières.